Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Commentaires - Page 1


Chrismarie Une rivale

Nous pourrions, en écoutant cette histoire, nous remémorer le chef d'œuvre inconnu de Balzac puisqu'il est question d'art. Pourtant je préfère à ce propos penser aux réflexions d'Hegel qui affirme que le beau dans la nature est, sur une toile, comme deux fois née.... Dans cette nouvelle le tableau est presque achevé. L'harmonie entre le peintre et sa toile était enfin délivrée de ce qui retarde et encombre ici bas ... Par sa jalousie Lady Ruthwen a détérioré la grande profondeur de sentiment de Van Eyck à son égard et c'est pourquoi il a lacéré la toile.... Qu'en pensez-vous?

Répondre

dorothee Ineffabilis Deus

Un choix judicieux en cette avant-veille de la fête de l Immaculée Conception. Merci, Léa, pour vos lectures édifiantes et didactiques.

Répondre

Armen Le Château d'Eppstein

Merci ma chère Jakeline, j'en déduis que ma voix n'a pas trop changé...
Oui, Bretagne, Alsace en ajoutant l'Allemagne... ma grand'mère paternelle était de Sarre. mais mes lectures me mènent ailleurs aussi.


Répondre

L'étudiant Carmen

J'ai bien aimé la personne qui lisait elle était clair dans sa lecture et j'ai surtout bien aimé les petit bruitages en font en bref merci beaucoup pour ta lecture

Répondre

jakeline Le Château d'Eppstein

merci chère AR MEN de continuer avec votre belle voix un chassé croisé magnifique entre la Bretagne et l'Alsace que nous aimons sans vouloir en choisir une mais en prenant les deux.


Répondre

Claryssandre Les Cantiques du Serviteur

Merci infiniment de nous offrir de telles lectures, enrichissantes et toujours très soignées !

Répondre

Christiane-Jehanne Je me suis endormi

Cher Badadou, merci beaucoup d'avoir pris le temps d'un message, c'est bien aimable. Ravie que ce texte vous touche, et bien amicalement :) , ChristianeJehanne

Répondre

Delphine Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Merci Daniel, merci Jo,
Cela me réconforte de savoir que mes sœurs
ont été appréciées jusqu'au beau pays de nos
ancêtres...



Répondre

Badadou Je me suis endormi

Très beau et bien lu, merci!

Répondre

Daniel Luttringer Le Professeur

Bonjour, Noisette, que je ne connaissais pas ! Je vous préviens toutefois que, compte tenu du rythme de ma "production", vous n'êtes pas au bout de vos peines ! En tout cas, un immense merci pour votre éloge (certainement, pour une large part, immérité...)

Répondre

Armen Le Capitaine Fracasse Tome 1

Merci Régis1962, cela me fait plaisir que vous ayez aimé.

Répondre

Noisette Le Professeur

J'ai adoré ce livre; le talent inoui du lecteur y est certainement pour beaucoup, mais quand même. Je sens que je vais devenir une fidèle auditrice de ce site. Je n'écouterai que vous, encore vous et toujours vous; votre voix est tellement extraordinaire.

Répondre

Daniel Luttringer Le Professeur

Remarquable prose, chère Chrismarie ! Revenez quand vous voulez !

Répondre

Chrismarie Le Professeur

"Le professeur" Beaucoup de vérités sont contenues dans ce livre et qui brusquement nous éclairent ranimant ainsi le feu qui, comme dans le livre, s'éteint ou s'allume selon la Nécessité présente... Mais aussi tant à dire de l'image que donne ce professeur aux yeux de l'élève.... Merci beaucoup cher Daniel.

Répondre

REGIS1962 Le Capitaine Fracasse Tome 1

Merci pour votre excellente lecture de ce roman passionnant.

Répondre

Anonyme L'enfant

idem por l'exposer de français

Répondre

ArMen Aventures d_un Apprenti Parisien Episode 61

Bonjour LaNad,
je vais continuer, mais mon souci est le changement de voix, je ne suis pas sûre de parvenir encore à redonner ces "tons" différents à ces personnages... Mais promis! je m'y remets très vite!

Répondre

Jean Darrig Sebastien Roch

Bravo Juliette ! Vous faites passer tout le désarroi et la tristesse de ce pauvre Sébastien. Les petits jingles sont aussi bien choisi. Moment très agréable. Et puis, ce Mirbeau, quelle écriture !

Répondre

LaNad Aventures d_un Apprenti Parisien Episode 61

Bonjour, Au vue de mon assiduité à cette lecture, j'ai beaucoup apprécié. Mais pas de suite à l'épisode 61 ? Je ne connaitrais donc pas la fin ?

Répondre

Sophie MALCOR Etrange croisière pour Dutilleul

Chère Rousse... Que demander de plus ? Merci de ne pas avoir révélé un mot de l'intrigue. J'avoue que j'ai beaucoup hésité avant de partager ce "Dutilleul", mais vous enlevez mes derniers doutes !
Comme quoi... pas (bien) grave si les éditeurs boudent ! Je sais qu'au moins ici, il est apprécié à sa juste valeur voire au-delà. Vous ne faites qu'agrandir le fan-club... ce qui fait non seulement bien plaisir, mais surtout : pousse à continuer ! Bonne journées et bonnes écoutes !

Répondre

Daniel Luttringer Etrange croisière pour Dutilleul

Oh, Sophie va être heureuse ! Moi aussi, au demeurant !

Répondre

rousse Etrange croisière pour Dutilleul

Chère Sophie, j'ai beaucoup aimé votre roman, bien construit et du suspens jusqu'à la fin. je ne me lasse pas de suivre ce bon Dutilleul si fort et si vulnérable. Un excellent policier, gratuit, ne l'oublions pas!! Avec Daniel pour nous le raconter, succès assuré!

Répondre

La Fée-Comblée Le Bal de Sceaux (Version 2)

J'oubliais : magnifique vignette !

Répondre

La Fée-Comblée Le Bal de Sceaux (Version 2)

Ça... me fait TRÈS plaisir aussi. J'adore Balzac ! Merci Daniel !

Répondre

Anonyme paul et virginie

Bien le livre

Répondre

Daniel Luttringer Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Sachez, chère Delphine, que mon épouse Jo et moi portions une vive affection à Lyse et à Loiselle...

Répondre

Daniel Luttringer Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Une grosse émotion me saisit, Delphine, si vous évoquez Lyse. Je suis formidablement heureux de l'avoir connue...

Répondre

Delphine Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Eh bien, Daniel, si je peux ajouter un peu de baume
à votre cœur, il n'y a pas longtemps que je fréquente
ce site, mais les lectures de D.L. que j'ai eu le plaisir d'écouter sont de grande qualité.
(Sans compter que je sais combien ma sœur Lyse
vous appréciait depuis longtemps.)

Répondre

Daniel Luttringer Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Merci à Ludivine, Claryssandre et La Fée Coupaille pour le baume au coeur...

Répondre

Ludivine Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Chère Claryssandre, je vois que comme moi vous priez tous les matins le dieu Luttringer pour ses si formidables, éclectiques, talentueuses, sensationnelles, extraordinaires, exceptionnelles, admirables, divines lectures!!! Remercions le ciel pour ce divin cadeau!!!

Répondre

Daniel Luttringer Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

En conclusion, et après remerciements à la Fée Coupaille, veuillez tous noter que la lecture elle-même a déjà fait l'objet de la correction ad-hoc. Le texte et la vignette suivront sous peu.

Répondre

La Fée Coupaille Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Bonsoir à tous les auditeurs de ce merveilleux site,
Daniel m'ayant soutenu dans une autre lecture, il me semble juste d'intervenir à mon tour...
Pour la ènième fois, je rappelle que ce site ne fonctionne et ne peut fonctionner QUE sur le volontariat !
Il n'est que trop facile de jouer les inspecteurs des travaux finis. Cher Ahmed... ne vous arrive-t-il donc jamais de commettre une erreur.
Daniel a la gentillesse, l'ouverture d'esprit de donner à entendre d'autres cultures. Je rappelle... qu'il n'est tenu à rien.
D'autre part, si quelqu'un recherche la qualité, c'est bien lui ! Il ne peut en AUCUN CAS être tenu responsable des erreurs des autres et il se trouve que sais EXACTEMENT de quoi je parle !
Alors, s'il vous plaît... un peu de retenue. Que cela vous peine, je peux l'entendre. Un simple signalement aurait suffi. Connaissant Daniel comme j'ai l'honneur (et l'avantage !) de le connaître, il aurait eu à cœur de corriger.
Je comprends d'autant plus sa "susceptibilité" qu'elle est légitime.
PLEASE : ne transformons pas ce site en ce qu'il ne doit pas être : c'est à dire se limiter à l'expression de la frustration des uns et des autres.
Retenons plutôt ses immenses qualités et passons sur ses (légères) imperfections. Gardons à cet espace sa liberté, sa convivialité, sa bienveillance. Préservons-nous des chicaneries ordinaires.
Bonne soirée à tous



Répondre

Claryssandre Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Lectures quasi quotidiennes. Pardon. L'émotion...

Répondre

Claryssandre...et son grain de sel Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Je vais encore trahir mes bonnes résolutions de ne pas alimenter ou commenter les polémiques mais...mon sens de l'injustice...
La rareté serait donc synonyme de qualité et la quantité de médiocrité ? Quelle vision simpliste et réductrice ! Je ne vois pas (et n'entends pas) comment, cher Daniel, vous pourriez améliorer la qualité de vos si formidables, éclectiques, talentueuses, sensationnelles, extraordinaires, exceptionnelles, admirables, divines ( j'ai perdu mon dico pour la suite...) lectures, pourtant quasi quotiennes !!! Vous excuserez (ou pas ?) mon intervention.


Répondre

Christiane-Jehanne L'Ange du bizarre (version2)

Une version deux..?!... Je suis bien désolée, je n'avais pas vu.

Répondre

Daniel Luttringer Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Vous avez raison, Bouzou, à susceptible, susceptible et demi ! J'avais déjà oublié que c'était si court. Demain, une nouvelle version "Ibn Batuta" en ligne, mais j'aimerais bien que Ahmed se rende compte de ce qu'il avait écrit dans son commentaire : "merci de ne pas corriger !"
Ceci dit, le prochain ou la prochaine qui ose me dire que je fais de la quantité au détriment de la qualité, je le prendrai comme une insulte !

Répondre

Bouzou Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Bonjour Daniel,
Vous aimez les formes courtoises et vous avez bien raison.
J'ai pourtant trouvé que vous interpeliez Ahmed de façon agacée ce qui "signale une grande susceptibilité" de votre part, n'est-ce pas?
Car moi non plus je ne vois pas "ce que ça vous coûte de corriger sur dix minutes de lecture"...je vous assure cher Daniel cela n'a rien de vindicatif, c'est un simple constat étonné! Dix minutes: pourquoi ne pas corriger?
Quand Ahmed se demande si "pour vous, seule la quantité compte", voilà une question assez compréhensible. Et son désir de voir qu'un des auteurs arabes les plus connus du monde soit respecté, me semble bien naturel et même légitime, ne pensez-vous pas cher Daniel?

Répondre

Christiane-Jehanne Un peintre, à Emmanuel Lansyer

Info:
grand merci à Pascal de son bien généreux et amical partage musical pour cette lecture.
Edition : par Musiquelibre-cc : https://www.musiquelibre-cc.fr




Répondre

Christiane-Jehanne L'Ange du bizarre (version2)

Info:
Musique : « Tensed », de Pascal KRIEG, Tous droits réservés,grand merci à Pascal de son bien généreux et amical partage musical pour cette lecture.
Edition : par Musiquelibre-cc : https://www.musiquelibre-cc.fr





Répondre

Daniel Luttringer Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Ahmed, vous m'interpellez sur un ton vindicatif, qui signale une grande susceptibilité.
Je suis prêt à revoir ma copie, mais faites-le, je vous prie, dans des formes courtoises !

Répondre

Ahmed Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Je ne vois pas ce que ça vous coûte de corriger sur un livre qui dure à peine 10 minutes. On dirait que pour vous seul la quantité compte! Il faut apprendre à respecter les autres cultures.Ibn Baṭṭûṭa est même publié dans la Pléiade. C'est un des plus grands auteurs du monde arabe. Alors un peu de respect s'il vous plaît!

Répondre

Daniel Luttringer Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Croyez-moi, Ahmed, j'en suis désolé, mais que voulez-vous, j'ai beau être anglophone et germanophone, mes limites sont vite atteintes ! Les arabophones me pardonneront !

Répondre

Ahmed Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

Merci M. Lottringer de ne pas corriger. J'ai un livre publié en 1878 à Alger où il est écrit "Théâtre de William Shakospeare". Je le lirai maintenant Shakospeare en pensant à vous, car voyez-vous, entendre Ibu Battûta me choque beaucoup.

Répondre

Daniel Luttringer Le Professeur

Quel hommage, chère Chrismarie ! Je vous souhaite le même plaisir que j'ai eu à lire ce nouvel opus. Merci à vous.

Répondre

Chrismarie Le Professeur

Voilà, je me tiens prête, il est 15 heures dix sept. Vous entendre lire cher Daniel est un véritable plaisir. Votre voix est inimitable et s'associe merveilleusement aux choix de vos livres. En cet après-midi de décembre, ou derrière les rideaux s'étend un ciel couleur de lune, je vais goûter ce nouveau livre lu par vous. Merci daniel

Répondre

Daniel Luttringer Ibn Batuta, le rival de Marco Polo

On me signale que l'oeuvre devrait être intitulée Ibn Battuta (de ibn qui veut dire "fils" de battuta) non pas ibu qui ne veut rien dire en arabe. J'en suis évidemment désolé, mais ayant respecté la typographie du texte publié originellement, je ne modifierai rien. Les audio-lecteurs ne m'en voudront pas, je suppose, l'erreur étant désormais reconnue.

Répondre

Daniel Luttringer L'Amie

Je vous remercie, Delphine, et suis heureux de faire "revivre" son oeuvre. Le prochain pourrait être "Le Moulin Frappier", très beau... Mais un peu de patience !

Répondre

Delphine L'Amie

Décidément, j'adore cette écrivaine
"dangereusement" talentueuse !

Je vous remercie d'avoir donné vie à son texte :
quelle félicité pour l'imagination! :)

Répondre

Claryssandre La Saga de Reor

Meeerrrccciii !!!

Répondre

Christiane-Jehanne La Note de Noel

Chère Claryssandre, bonsoir, et merci vraiment beaucoup de votre message bien gentil :) , passez une bonne soirée, nos amitiés :) !!

Répondre


Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128
Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus


Achard - Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Andersen - Anonyme- Aulnoy - Austen - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Beltran - Bergerat - Bible- Borie - Bourget - Bove - Boylesve - Brontë - Bruant - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Corneille - Courteline - Daudet - Daumal - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delattre - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Faguet - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Alain-Fournier- France - G@rp- Gaboriau- Galopin - Gautier - Gréville - Grimm - Gyp- Hawthorne - Homère- Huchon - Hugo - Kipling - La Fontaine - Lacroix - Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Leprince de Beaumont - Leroux - Les 1001 nuits- London - Loti - Louÿs - Lycaon- Machiavel - Madeleine - Mallarmé - Malot - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Molière- Montesquieu- Musset - Orain - Ourgant - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Racine - Radcliffe - Ramuz - Renard - Rimbaud - Rosny_aîné - Rousseau - Sade - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwob - Shakespeare - Silion - Stevenson - Sue - Suétone- Theuriet - Thoreau - Trollope - Twain - Vallès - Vannereux - Verlaine - Verne - Villiers de l isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wilde - Zola

--- Liste complète