Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Commentaires - Page 1


Chrismarie Angélus

En plus du plaisir de vous entendre chère Léa je découvre l'origine de cet Angélus si admirablement représenté par Jean-François Millet. Et puis en ce début de matinée vous me donnez un supplément de courage. Décidément Audio cite est une manne céleste!

Répondre

Daniel Luttringer Jane Eyre (Première partie-Version 2)

A cette nuit, insomniaque et avenante Cosa dehors !



Répondre

Cosa dehors Jane Eyre (Première partie-Version 2)

Bon... Comment dire?... le cadeau est si généreux, talentueux, élégant, utile! Utile au comblement
des longues nuits sans sommeil et sans ennui grâce à ces lectures parfaites qui portent avec intelligence et sensibilité des auteurs profonds dont l'écriture enrichissent la pensée. Vive les insomnies!

Répondre

Daniel Luttringer Le Décaméron (Troisième Journée)

Oui, Pissenlit, la Quatrième Journée est au programme. A bientôt !

Répondre

Pissenlit Le Décaméron (Troisième Journée)

Bonjour,
Merci pour cet enregistrement agréable à écouter.
Allez-vous enregistrer la suite du Décaméron ? ce serait un plaisir pour moi de l'entendre !
Belle journée

Répondre

Armen Le Moulin Frappier (Première partie)

Oui, Delphine, nous aurions pu en rire si cela n'avait pris de telles proportions. Mais voilà qui est réglé, enfin... je l'espère!

Répondre

Daniel Luttringer Une petite verveine pour Dutilleul (Version remaniée)

C'est drôle, Marie, car je suis précisément sur le sixième tome, intitulé "Charabande pour Dutilleul" ! A bientôt ?

Répondre

Marie Une petite verveine pour Dutilleul (Version remaniée)

Histoire très sympa et personnages bien construits ! Je vais écouter la suite avec plaisir

Répondre

Delphine Le Moulin Frappier (Première partie)

Chère Armen,
Comme vous avez raison de faire un appel au calme !
À lire tous ces commentaires fielleux,on se croirait dans une mauvaise pièce de théâtre. Quant à y être, pourquoi ne pas entamer une bonne comédie ?

"Il n'y y a rien de tel que le rire pour lutter contre l'intolérance."
(Robin Williams)






Répondre


daniell Une chinoise

amanite ou annamite ?.....phalloïde de toute façon !

Répondre

Armen Le Moulin Frappier (Première partie)

Bonjour à toutes et tous,
ne croyez -vous pas qu'il serait temps de passer à autre chose? Je trouve que tout cela devient particulièrement pénible et nuit principalement à Audiocité.
Une fois encore nous sommes là pour l'entraide et le plaisir.
Faudra-t-il que nous supprimions les commentaires, qui a la base nous encouragent à continuer.
Mais ces remarques incessantes risquent de finir par rebuter les nouveaux lecteurs et nouvelles lectrices tout comme les auditeurs et auditrices.
Je vous saurai gré à toutes et tous de mettre un peu d'eau dans votre vin et je vous en remercie à l'avance.

Répondre

Daniel Luttringer Le Moulin Frappier (Première partie)

Je découvre depuis quelque temps que, loin de pouvoir être simplement heureux de partager ma passion de la lecture-audio - et comment ne le serais-je pas à la lecture de vos si subtiles analyses, chère Chrismarie - je doive être également malheureux de ce que ma personnalité soit clivante au point de susciter des critiques et des attaques violentes à l'égard des auditrices qui m'apprécient ! Je suppose que c'est le tribut à payer...

Répondre

Chrismarie Le Moulin Frappier (Première partie)


Je suis là, toute prête à vous entendre "sublimer" ce nouveau roman et cela d'autant plus que Claryssandre, Honorine, Ludivine et sans doute beaucoup d'autres l'on entendu et apprécié. Je viens de terminer "Deux-sœurs" de Paul Bourget dans lequel votre voix perçoit toute la noblesse de Madeleine et nous sommes là, attentifs au déroulement de cette histoire dont la profondeur ne cesse de s'accroître au fil des pages, Ces pages qui alors s'illuminent par touches successives qui, en nous instruisant, justifient la dignité d'un être. La est la musique que vous nous faîtes entendre, cher Daniel, et qui accompagne tous ces chapitres ou l'on discerne le génie de l'auteur peut-être avec plus d'acuité grâce justement à cette musique. Chaque auteur possède une partition bien à lui et vous jouez parfaitement de l'instrument que vous possédez. Vous êtes le pianiste qui joue avec âme les partitions des êtres d'hier et dont l'écho nous atteint. Ainsi aujourd'hui je puis évoquer des prénoms dans les commentaires et, si je puis me le permettre, me sentir unie avec toutes et tous dans l'écoute de ces textes magnifiques. Les chapitres lues se succèdent sans que nous eussions l'impression d'être en dehors de la vie des êtres que vous faîtes parler et dont les mots raisonnent dans chacun de nous. Nous sommes avec vous hors du temps parce qu'une harmonie se crée entre vous et l'auteur ce qui, magiquement, reflète sur chacune ou chacun disposé à la recevoir. Cher Daniel vous êtes « une abeille de l'invisible », réflexion surprenante mais tellement juste de Rainer maria Rilke concernant les êtres laborieux. Au texte s'ajoute le rêve éveillé dont certains auteurs comme Descartes ou Marcel Proust semblent avoir défini la véritable teneur. N'est-ce pas là le souhait de tout DDE désirant partager la beauté de sentiments qui hélas s'anéantit parfois sous des clameurs malveillantes.
Descartes : « La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés qui en ont été les auteurs. »
Marcel Proust, lui va bien plus loin, il nous dit qu'il désire nous atteindre puisque ….. « La lecture est au seuil de la vie spirituelle ; Elle peut nous y introduire, elle ne la constitue pas. »


Répondre

Ahmed Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Chère Sophie Malcor, c'est vraiment une très bonne chose de rappeler que ce site a été créé pour des personnes en situation de handicap ou en grande souffrance scolaire. Il n'a donc pas été créé pour la gloire de Daniel Luttringer. Les commentaires ultra-dithyrambiques et incessants à son égard n'ont donc rien à faire ici. Nous sommes donc bien d'accord! Que ce site revienne donc à sa vocation première!

Répondre

Bouzou Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Merci Sophie Malcor de me rappeler que "ce site...etc"
Je ne crois pas avoir enfreint cette règle en aucune occasion;
Exutoire? Pas en ce qui me concerne.
Anonymat? Est-ce interdit? Est-ce que cela ne donne pas une certaine liberté d'expression, n'est-ce pas Sophie Malcor qui vous appelez aussi la Fée Coupaille?
En effet, Madame pourquoi pas les louanges exagérées ou délires en privé ou alors ne pas se plaindre qu'on y réponde.
Je vois qu'on a le droit de dire qu'une voix somme toute banale et une lecture atone proviennent "d'un grand Daniel Luttringer"qui"sublime tous les textes qu'il lit. C'est vraiment un don unique et exceptionnel" pas plus unique ni exceptionnel que le don des autres lecteurs, à mon avis.
Mon avis, comme celui des laudateurs a-t-il droit de cité sur Audiocité?
Est-ce que ma réponse sera publiée alors que Sophie Malcor me prend à parti ou devrais-je , comme pour l'histoire de Paulette et Juliette me faire publier sur Littérature Audio, ce site qui permet à monsieur Luttringer de s'exprimer?


Répondre

Sophie MALCOR Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Cher Patrick, Bouzou et autres anonymes,

Pardon de vous rappeler que ce site est AVANT TOUT, destiné à des personnes en situation de handicap ou en grande souffrance scolaire. Il permet également à certaines personnes de mieux vivre avec des pathologie lourdes. Pour d'autres encore, il est un rayon de soleil dans un quotidien pas toujours facile. Enfin, et c'est tant mieux, il permet à des curieux dont je me flatte de faire partie, de faire (re) découvrir des textes injustement oubliés.

En revanche, il n'a PAS fonction d'exutoire ! Allons nous devoir, pour adresser nos remarques nos compliments à tel ou tel lecteur en message privé pour avoir ENFIN LA PAIX ?

Il serait bon d'en finir une bonne fois.

MERCI POUR CEUX QUI ECOUTENT.






Répondre

Christiane-Jehanne Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Bonjour, si, moi, j'utilise cette dénomination de DDV, et sur ce même livre, mais je n'ai pas envoyé ce commentaire bien mystérieux. Mes messages sont sous mon nom de ... DDV. Merci. Christiane.

Répondre

Daniel Luttringer Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Bonjour Patrick. D'abord, je ne suis pas le seul modérateur du site et, par ailleurs, sachez que je ne puis considérer comme un collègue un DDV anonyme qui tient des propos qui ne peuvent que blesser l'auditrice (laudatrice ?) nommée dont la santé est si précaire. Il est heureux, pour lui-même, que son commentaire ne soit pas publié.
(PS : il est probable que ce monsieur vienne d'un autre site, car la terminologie "DDV" n'a, généralement, pas cours à Audiocité.)

Répondre

Patrick Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Bonjour, je vois M. Luttringer que vous avez censuré un de propres collègues. Je trouve cela grave. Est-ce à dire que maintenant vous avez les pleins pouvoirs? J'espère que vous me répondrez!

Répondre

Armen Les Nouveaux Exploits de Chantecoq -Le Mystère du Train Bleu

Merci La Fée Coupaille,
J'ai enregistré " le Pouce Crochu" de Gaboriau, mais j'ai moins apprécié que Bernède, plus moderne....

Répondre

Armen Augusta Kopf

Merci Bouzou, je suis touchée.

Répondre

Christiane-Jehanne La nouvelle aurore, roman des temps futurs

Chère Églantine, bonjour, votre gentil message me touche beaucoup, je vous en remercie bien ! Cet auteur est très particulier, intéressant, et en fait, oui, j'ai bien une idée. C'est son roman, « Le poltron », traduit par Reynaldo Hahn, plutôt musicologue, mais sa traduction est la seule libre de droits. J'attendais de savoir si Robert Benson intéressait sur notre site. Je vais le programmer dans ma longue liste.... en forum public, et avec grand plaisir ! Un merci bien fort, chère Églantine, de votre gentillesse, une bonne journée à vous, et mes amitiés :) , Christiane.

Répondre

Christiane-Jehanne L'Homme aux six montres

Chère Janick, bonjour, et merci infiniment de votre message, très sympathique et bien aimable ! Dans cette série, du mystérieux au tragique de notre auteur, j'ai deux idées oui, pour notre site, La boîte de laque, et, La pièce de musée. Je vais les programmer, avec grand plaisir. Dans ce genre d'histoire, je vais très bientôt publier Le scarabée d'or, d'E A Poe. Pas ce cher Sherlock.... certes, mais il y a une énigme à résoudre... hi,hi... , si ça vous tente... Grand merci encore de votre gentillesse, je vous souhaite un bel après-midi, mes amitiés :) , Christiane.

Répondre

Bouzou Augusta Kopf

Histoire impressionnante!
Merci Armen de nous l'avoir lue.
Le courage simple est toujours édifiant, en tous cas la relation en a été très émouvante.
Vous qui n'êtes ni chevaleresque, ni faussement humble, veuillez recevoir mon admiration.
Vous lisez avec simplicité et gentillesse: c'est un grand plaisir de vous écouter.

Répondre

Eglantine La nouvelle aurore, roman des temps futurs

Chère Christiane-Jehanne
Excellentes lectures, ces Benson! Un bel apport pour le site! N'hésitez pas à publier d'autres romans de cet auteur, vous ferez plaisir à beaucoup
Amitiés


Répondre

Janick L'Homme aux six montres

Quelle bonne idée, ces Sherlock Holmes! Je ne les connaissais pas et je les aime beaucoup! Et la lecture est super!
Merci pour cette série, chère Christiane-Jehanne. Y en a-t-il encore, ou les avez-vous tous lus?


Répondre

Mamadou Traoré Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

J'ai demandé à mon professeur ce que voulait dire "l' oeuvre de Gréville est réellement sublimée par l' inimitable talent de lecteur de M. Luttringer. Il m'a dit que cela voulait dire: rendu plus grand, magnifier; c'est un peu comme quelqu'un qui transformerait en or tout ce qu'il touche. Cette explication m'a per mis de mieux comprendre. Merci à David, mon prof de français

Répondre

M L'Assommoir

merci de rendre ce livre accessible aux personnes déficientes visuelles!

Répondre

Daniel Luttringer Esclave... ou Reine

Mais oui, Kella, ce personnage secondaire est une belle figure !

Répondre

La Fée Coupaille Les Nouveaux Exploits de Chantecoq -Le Mystère du Train Bleu

On trouve de vrais points communs entre Martin Numa de Sazie, Chantecocq de Bernède et Lecocq de Gaboriau, ce qui est loin d'être négatif, bien au contraire ! N'oublions pas que Conan Doyle s'est inspiré de Lecocq pour créer... Sherlock Holmes. Tous ces auteurs qui redoublent d'imagination dans leur combat contre le crime ne font que témoigner de l'effervescence du temps. La police scientifique venait de naître, ouvrant des possibilités toutes nouvelles, monsieur Bertillon mettait au point son système qui allait très vite rendre de très grands services. Vraiment, tous ces auteurs valent bien la peine d'être relus, tant ils se montrent novateurs. Je cultive une tendresse toute particulière pour Gaboriau parce que la psychologie de ses personnages est un point essentiel de son oeuvre. Surtout, il sait décrire comme personne les arcanes du système judiciaire. Merci encore pour votre lecture.

Répondre

Kella Esclave... ou Reine

Plein de sagesse, ce petit Sasha.


Répondre

Daniel Luttringer Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

L'intelligence de votre mot vous honore, chère Claryssandre. Vous savez que vous avez tout mon soutien dans le (vrai) combat qui est le votre. A (bien) plus tard.

Répondre

Claryssandre Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Cher Daniel, merci infiniment pour votre chevaleresque intervention ! J'ignore (tout en devinant) la teneur du message non publié. Je suis encore apte à me défendre personnellement mais j'ai des combats autrement plus importants et essentiels à mener. Je vais désormais exclusivement m'y consacrer soutenue par votre voix, vos précieuses et indispensables lectures et celles de nombreux autres DDV. Merci. Bonne continuation à vous, à tous.

Répondre

Daniel Luttringer Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

DDV QUI VEUT RESTER ANONYME, votre commentaire de cette nuit, s'il peut être compris et admis par moi, ne saurait l'être par Claryssandre (puisque c'est elle dont il s'agit) dont l'enthousiasme est sincère et révèle, au fond, essentiellement, son infinie gratitude. Il ne sera pas publié, car la (beauté) morale de cette personne est irréprochable. Reprenez vos propos, cher Monsieur, en m'accablant de tous les sarcasmes qu'il vous paraîtra que je mérite, dites que mes qualités réelles ne justifient pas, selon vous, les louanges que vous lisez çà et là, dites tout ce que vous voulez, mais adressez-vous à moi. Je vous assure que je suis prêt à tout entendre et vous répondrai, s'il y a quelque chose à répondre.

Répondre

random users Les aventures d'Alice au pays des merveilles

bonne adaptations des jeux de mots


Répondre

Un DDV qui souhaite rester anonyme Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Chicanerie ? Hors de propos ? C'est bien le cas des commentaires de Claryssandre qui sont complètement disproportionnés! Ce ne sont que des louanges démesurées à la gloire de Daniel Luttringer ! Si de méchants commentaires méritent d'être censurés, de telles louanges disproportionnées le méritent tout autant. Elles ne font que taper sur les nerfs de tous ceux qui les lisent. Quand cela va-t-il enfin cesser ? Pensez un peu à l'humilité de presque tous les donneurs de voix qui oeuvrent en silence et dans le calme sans ne jamais faire parler d'eux.
Merci
Un DDV qui souhaite rester anonyme

Répondre

Sami Une saison en enfer (part1)

C'est réjouissant !!!

Répondre

Armen Mathilde et ses Mitaines

Ah! Séraphine, j'enregistre autant que je peux, moins qu'avant c'est vrai... il y a des périodes plus propices à la lecture.
A bientôt dans le partage d'une nouvelle lecture!

Répondre

Armen Les Nouveaux Exploits de Chantecoq -Le Mystère du Train Bleu

Merci la Fée Coupaille,
alors? très ressemblant ou pas finalement avec les textes de Sazie?

Répondre

Armen Les Nouveaux Exploits de Chantecoq -Le Mystère du Train Bleu

Merci beaucoup Seraphine, je suis contente que vous ayez aimé, je pense enregistrer les suivants très bientôt, pour le moment je termine "La guerre des Mondes" de H.G. Wells, et il faut aussi que je pense à finir le tome 4 du "Rhin" de V. Hugo. Pour les changements de voix cela devient un peu plus difficile...

Répondre

Armen Le Petit Chaperon Rouge après sa Mort

Bonsoir MissListen,
et merci pour votre commentaire. Je pense que l'impression métallique ne s'entend pas sur tous les pc. Sur le mien, rien de métallique, d'autant plus que j'évite autant que possible "la réduction du bruit" qui en effet rend un son métallique.
Il faut peut-être tenter un réglage du son sur votre pc? Je sais que l'on peut avoir des sons différents pour l'écoute. Par contre sur smartphone ou iphone, je ne saurai dire....


Répondre

Seraphiled Mathilde et ses Mitaines

Toujours merveilleux ! Je voudrais vous entendre d'aventage... Merci !


Répondre

La Fée Coupaille Les Nouveaux Exploits de Chantecoq -Le Mystère du Train Bleu

Un roman palpitant qu'il est bon de remettre dans la lumière ! Arthur Bernède était vraiment un feuilletonniste de talent, jamais ennuyeux. Son Lecocq est (très) bien campé. Merci beaucoup Armen.

Répondre

Seraphiled Les Nouveaux Exploits de Chantecoq -Le Mystère du Train Bleu

Merci Ar Men. Vous êtes sensas. J'adore vos lectures. Votre interprétation des différents personnages est si drôle... Merci merci. J'ai adopté votre voix et je recherche systématiquement vos lectures.
Séraphine

Répondre

La Fée Coupaille Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Sinon... en dehors de ces chicaneries hors de propos... pourrait-on un jour, revenir aux œuvres ou est-ce trop demander ?

Répondre

MissListen Le Petit Chaperon Rouge après sa Mort

L'histoire est bien conté ! Je prends du plaisir à écouter vos voix . Dommage qu'on peut trop distinguer un brin de métallique dans la voix Si ce problème peut être régler j'en serai ravie !

Merci pour cette écoute !

Répondre

Claryssandre Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Monsieur, OÙ ai je écrit " comme personne" ? Je ne mets JAMAIS les DDV en concurrence !!! Pas besoin d'en dénigrer un pour en valoriser un autre ! Je les respecte et les admire pour leurs qualités et talents propres. Je les remercie individuellement, au gré de leurs lectures car chaque voix, diction, interprétation...est par essence individuelle. Chaque DDV a son identité, son empreinte vocale, sa ou ses particularités qui font la richesse des sites audio, mais tous ont en commun la générosité et le don du partage. Ne cherchez donc pas la "petite bête" à tout prix ! Il y a bien d'autres façons de tromper son ennui, comme écouter toutes ses merveilleuses lectures offertes bénévolement et gracieusement. La manifestation ( peut être parfois maladroite) de notre admiration et reconnaissance est le seul " salaire", la seule récompense des DDV. Laissez donc nous libre d'exprimer notre ressenti ( surtout bienveillant !) sans décortiquer chaque syllabe ou, pire, en tronquant et déformant nos propos.

Répondre

Christiane-Jehanne Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

Certes, les DDV, dont je suis, ne pensent pas « sublimer » les textes. Il s'agit de les restituer le mieux possible, notre mission est le partage culturel, vers le plus grand nombre de personnes, apprenant le français, ou en difficulté de lire pour différentes raisons, ou pour le plaisir et une facilité d'écoute avec notre application ... Si cela est atteint, notre équipe de DDV, et chacun selon le temps dont il dispose, et d'administration du site n'aura pas failli à sa mission . Merci.

Répondre

Bouzou Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

D'ailleurs comment peut-on sublimer une lecture et en même temps rester en retrait avec l'humilité de celui qui veut que l'auteur seul soit reconnu?
La quadrature du cercle!

Répondre


Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140
Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus


Achard - Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Andersen - Anonyme- Aulnoy - Austen - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Beltran - Bergerat - Bernard - Bible- Borie - Bourget - Bove - Boylesve - Brontë - Bruant - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Corneille - Courteline - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delattre - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Essarts - Faguet - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Alain-Fournier- France - G@rp- Gaboriau- Galopin - Gautier - Girardin - Gréville - Grimm - Gyp- Hawthorne - Homère- Huchon - Hugo - Kipling - La Fontaine - Lacroix - Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- London - Loti - Louÿs - Lycaon- Machiavel - Madeleine - Mallarmé - Malot - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Molière- Montesquieu- Musset - Orain - Ourgant - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Racine - Radcliffe - Ramuz - Renard - Rimbaud - Rosny_aîné - Rousseau - Sade - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwob - Shakespeare - Silion - Stevenson - Sue - Suétone- Theuriet - Thoreau - Trollope - Twain - Vallès - Vannereux - Verlaine - Verne - Villiers de l isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wilde - Zola

--- Liste complète