general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu
Vous pouvez nous soutenir là : 👉 https://fr.tipeee.com/audiocite - Merci ❤❤❤

Illustration: Combray (Extraits) - Marcel Proust

Combray (Extraits)

(Extrait)

Enregistrement : Audiocite.net
Publication : 2021-10-25

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 3h12min
Fichier Zip de 152 Mo (il contient des mp3)

493 - Téléchargements - Dernier décompte le 08.06.24



Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Signaler
une erreur
Commentaires
 





Combray constitue la première partie de Du côté de chez Swann, début de A la recherche du temps perdu.

Dans Combray, le narrateur raconte son enfance à Combray, sa relation avec sa mère dont il réclame la présence le soir avant de se coucher. Il évoque ses premières lectures, notamment François Le Champi de George Sand. On voit se dessiner l'univers culturel et affectif d'un personnage dont on va suivre la vie et l'évolution pendant le reste de la Recherche. C'est aussi dans « Combray » qu'apparaît le personnage de  Swann et c'est dans cette partie de l'ouvrage, que naît la fascination du narrateur pour les Guermantes qui ne le quittera qu'une fois qu'il aura pénétré ce milieu qui lui semble si inaccessible et merveilleux.

Source: https://www.ebooksgratuits.com/ebooksfrance/proust_du_cote_de_chez_swann.pdf

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Daniel Luttringer

Oui, Doriane, après le plaisir de lire (même un texte ardu), de le partager, il y a celui de lire des commentaires appropriés comme le votre et, accessoirement un plus ancien, personnel et plutôt drôle. Merci à vous !


Message de Doriane

Oserais-je avouer qu'à part l'incontournable 'petite Madeleine', je n'avais jamais lu Proust? Sa réputation de phrases interminables et d'ennuyeuses descriptions avait endormi ma curiosité. Or voici que j'écoute votre lecture de 'Combray"et...c'est une merveille!! Quelle finesse de perception, quelle intériorité chez cet enfant et l'homme qui le raconte! Quelle densité de vie et quelle finesse d'analyse! Et que dire de la beauté du style aussi bien pour peindre la détresse d'un enfant que le trajet d'une goutte de pluie..?
Oh! Je n'ai pas écouté les 3 heures d'un trait, d'accord, et sans doute l'écoute a-t-elle été plus aisée que ne l'aurait été la lecture-papier! Mais quelle découverte! Merci de cet enregistrement et de votre patience, cher Daniel, j'aime beaucoup ce que vous en dite avec humour dans vos commentaires! Oui, merci de tout coeur.


Message de Daniel Luttringer

Si lire votre mot, Vally, est un bonheur, il n'en demeure pas moins que Proust est le plus ardu à lire, vous l'avouez vous même indirectement. Faire l'oeuvre entière en feuilleton, peut être une idée...


Message de Vally

Mille mercis. Par votre lecture à voix haute je suis enfin entrée dans l'univers de Proust et la magie de La Recherche. j'écoute et je réécoute avec bonheur... Et aimerais tant que vous ne vous arrêtiez pas là !


Message de Fauve41

Bonjour, un grand merci pour cet "extrait" votre voix est juste incroyable (celle que j'apprécie le plus de tous les livres audio écoutés jusqu'ici). Merci pour votre partage.
Dans mon cas il m'aide à trouver le sommeil quand l'insomnie me guette donc c'est précieux.


Message de Daniel Luttringer

J'étais inquiet quand j'ai commencé, et puis, très vite la "musique" s'est mise en place. Merci, Dorothée.


Message de Dorothée

Excellent, Daniel ! Merci, pour ce régal de 3 h.


Message de Daniel Luttringer

Non seulement, vous ne me décevez pas, Claryssandre, mais vous dites exactement ce qu'il faut dire au sujet de Proust : c'est si dense, que, forcément, il faut l'aborder par courtes séquences ! C'est ce que je fais, des séquences d'environ 12 mn, ou à peine plus.
Et que fais-je entre deux séquences ? Une séquence de pause ! Et ensuite ? Un chapitre du Vicomte de Bragelonne, et ainsi de suite.
Je conclus, provisoirement (c'est bête de conclure, écrit Flaubert...) que toute ma vie fonctionne sur le mode "séquence", je suis persuadé de la remplir mieux ainsi. Pardon d'être un peu auto-centré, comme me l'affirme mon épouse, mais elle ajoute : du genre "centrifuge", entendu que je pars de moi vers autrui (et non l'inverse...).
Bonne journée (aujourd'hui : Foire aux Livres de Belfort, plus de 200.000 livres, paraît-il...)


Message de Claryssandre

Alors... Je n'ai pas encore tout écouter mais je vous livre mes premières impressions. Bravo Daniel, contrairement à mon habitude en tentant d'écouter Proust, je ne me suis pas endormie ! L'attrait de votre voix sans aucun doute. Mais... Mais hélas j'ai désormais la certitude que je ne parviendrais jamais à écouter l'oeuvre entière. Le texte est d'une telle... densité (?) que son écoute ( et lecture visuelle je suppose) requiert une formidable acuité d'ATTENTION. Au bout de 15 minutes je suis obligée d'interrompre l'écoute. Mes pauvres neurones défaillants ne sont plus aptes à soutenir un tel effort. Votre lecture est cependant parfaite ! J'ai presque pitié pour vous, me demandant comment vous faites pour respirer sans perdre le rythme que vous avez si bien réussi à capter et insuffler. J'adore l'univers de Proust, le raffinement du style , description, vocabulaire mais malheureusement, au bout de 15 mn (montre en main) je commence à perdre le fil et ne sais plus de quoi il parlait 3 phrases plus tôt. Il faut dire qu'une phrase de Proust équivaut à un bon paragraphe d'un autre auteur ! C'est un peu comme un plongeur subjugué par la beauté de son observation sous marine qui commence à manquer d'air. Il faut que je sorte la tête de l'eau, en l'occurrence du texte, pour en "digérer" la beauté. Petites écoutes de 15 mn par 15 minutes j'arriverai au terme de cet extrait que vous avez eu la très bonne idée de nous proposer. Je n'aurai jamais tant lu ou écouter Proust ! Un exploit dont l'honneur vous revient ! Alors un grand merci et surtout ne soyez pas froissé ou désolé de ne pas être totalement parvenu à me "convertir" à Proust. Et vous, prêt à renouveler l'expérience ? Vos randonnées doivent vous donnez le souffle nécessaire. Voici la clé du mystère. Je manque de souffle ! Encore merci cher Daniel. J'espère que ma modeste opinion ne vous déçoit pas trop... Bonne soirée !


Message de Daniel Luttringer

Non, non, non, Bruno, ce ne sont que quelques extraits pour donner une idée !


Message de Bruno21

Cher Daniel, merci pour cet opus de 3h.. vous vous attaquez donc à " à la recherche du temps perdu"?


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés



> Toutes les nouveautés

SOUTENEZ-NOUS


Soutenez nous sur typeee

Les Auteurs les plus lus


Abrantès - Achard - Ackermann - Ahikar- Aicard - Aimard - ALAIN- Alberny - Allais - Andersen - Anonyme- Apollinaire - Arène - Assollant - Aubry - Audebrand - Audoux - Aulnoy - Austen - Aycard - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Barbusse - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Bégonia ´´lili´´ - Bellême - Beltran - Bentzon - Bergerat - Bernard - Bernède - Bernhardt - Berthoud - Bible- Bizet - Blasco ibanez - Bleue- Boccace- Borie - Bourget - Boussenard - Boutet - Bove - Boylesve - Brada- Braddon - Bringer - Brontë - Bruant - Brussolo - Burney - Cabanès - Cabot - Casanova- Cervantes - Césanne - Cézembre - Chancel - Charasse - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Claretie - Claryssandre- Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Coppée - Corday - Corneille - Courteline - Darrig - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delarue mardrus - Delattre - Delly- Delorme - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Dourliac - Du boisgobey - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Duruy - Duvernois - Eberhardt - Esquiros - Essarts - Faguet - Fée - Fénice- Féré - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Fontaine - Forbin - Alain-Fournier- France - Frapié - Funck Brentano - G@rp- Gaboriau- Gaboriau - Galopin - Gautier - Geffroy - Géode am- Géod´am- Girardin - Gorki - Gréville - Grimm - Guimet - Gyp- Hardy - Hawthorne - Hoffmann - Homère- Houssaye - Huc - Huchon - Hugo - Irving - Jaloux - James - Janin - Kipling - La bruyère - La Fontaine - Lacroix - Lamartine - Larguier - Lavisse et rambaud- Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Lemaître - Leopardi - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- Lesclide - Level - Lichtenberger - London - Lorrain - Loti - Louÿs - Lycaon- Lys - Machiavel - Madeleine - Magog - Maizeroy - Malcor - Mallarmé - Malot - Mangeot - Margueritte - Marmier - Martin (qc) - Mason - Maturin - Maupassant - Mérimée - Mervez- Meyronein - Michelet - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Moinaux - Molière- Montesquieu- Mortier - Moselli - Musset - Naïmi - Nerval - Orain - Orczy - Ourgant - Pacherie - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Ponson du terrail - Pouchkine - Proust - Pucciano - Pujol - Racine - Radcliffe - Ramuz - Reclus - Renard - Richard - Rilke - Rimbaud - Robert - Rochefort - Ronsard - Rosny aîné - Rosny_aîné - Rostand - Rousseau - Sacher masoch - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwab - Schwob - Scott - Shakespeare - Silion - Silvestre - Steel - Stendhal- Stevenson - Sue - Suétone- T. combe- Tchekhov - Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Tourgueniev - Trollope - Twain - Valéry - Vallès - Van offel - Vannereux - Verlaine - Verne - Vidocq - Villiers de l´isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wells - Wharton - Wilde - Wilkie Collins- Zaccone - Zola Zweig -

--- Liste complète