general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu
Vous pouvez nous soutenir là : 👉 https://fr.tipeee.com/audiocite - Merci ❤❤❤

Illustration: Juste, malgré lui - Jean Darrig

Juste, malgré lui

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 6h45min
Fichier Zip de 291 Mo (il contient des mp3)

364 - Téléchargements - Dernier décompte le 17.10.20




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 





Fin de l’été 1942, les Allemands occupent Paris. Tout manque, sauf pour ceux qui savent se débrouiller. Louis Vogel, d’origine alsacienne, propriétaire d’un immeuble cossu, est médecin dans le 5ème arrondissement. Il vit comme beaucoup d’habitants : il supporte les privations et l’occupant, sans aucune confiance dans le gouvernement de Vichy mais avec un vague espoir dans la libération hypothétique du pays. Louis fait partie des « attentistes ». Dans un des appartements de son immeuble, il héberge son copain d’enfance, Léopold Müller, Major dans la Wermarcht. Ce dernier ne partage absolument pas l’idéologie nazie. Par un concours de circonstances, les deux amis vont peu à peu être entraînés dans un enchaînement funeste.

 On est quelquefois amené à commettre des actes dont on ne se croyait pas capable la veille. Leurs vraies personnalités vont bientôt se révéler, avec tous les inconvénients que cela comporte. Leur existence va vite devenir un parcours dangereux, semé d’angoisses et d’embûches où tous les coups sont permis. Arriveront-ils à sortir indemnes de cette triste période de notre histoire ?



Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Jean DARRIG

Chère Amanda,
C'est bien de réagir, ça prouve que vous avez du caractère...
Et en m'appelant "mon petit Darrig", vous m'avez rajeuni de 60 ans ! Ça fait du bien !


Message de La Fée Coupaille

En complément je vous invite, en autres choses, à réécouter les les passionnantes émissions de Patrick PESNOT, "Rendez-vous avec X" qui a évoqué ces sujets à de très diverses reprises, s'appuyant sur de nombreuses sources historiques. Je comprends votre combat, vous avez raison, mais la bienveillance et la gentillesse sont infiniment plus productives.


Message de La Fée Coupaille

Chère Amanda, c'est votre droit d'écrire des messages ; la simple courtoisie serait de LIRE les réponses qui vous sont adressées. La mienne était circonstanciée. Bonne journée.


Message de Daniel Luttringer

Mais non, Amanda, votre message n'est pas censuré. Comme vous l'avez dit, Jean Darrig a pris la mouche à tort, puisque c'est La Fée Coupaille qui a été "mise en cause". Celle-ci a d'ailleurs répondu avec pertinence. Il n'y a pas d'incident.


Message de Amanda

Mon cher petit Darrig, ne soyez donc pas insolent! D'ailleurs mon commentaire ne s'adressait pas à vous! Retournez donc à vos romans et lâchez-moi les baskets comme vous dites si bien.
Je reprochais simplement à la fée Coupaille de ne pas citer ses sources. Tout le monde écrit tout et n'importe quoi sur Internet. Comment voulez-vous que les lecteurs s'y retrouvent si aucune source n'est mentionnée! Après les gens finissent par croire en n'importe quoi! Je le vois bien avec mes voisins qui en lisant des pseudo-scientifiques et pseudo-historiens sur Internet sont maintenant persuadés que l'homme n'a jamais marché sur la Lune! Où va-t-on ?
P.S. J'espère que vous ne censurerez pas mon message , car j'estime avoir un droit de réponse, vu les manières peu cavalières de M. Darrig.
En vous remerciant par avance.


Message de Daniel Luttringer

Cher Jean, je n'oublie jamais que sans l'auteur je n'existe pas. Je ne suis qu'un passeur qui vous remercie de la confiance que vous lui témoignez. Quant à Amanda, je veux ne lui prêter aucune mauvaise intention, La Fée Coupaille lui a d'ailleurs répondu dans les formes.


Message de Jean DARRIG

J'avais sauté le commentaire d'Amanda !
Ma chère petite étudiante, continuez à faire des recherches pour vos études et lâchez les baskets des écrivains. Merci ! Attendez d'avoir réussi votre maîtrise ou votre doctorat pour donner des leçons.
Et puis, si vous n'aimez pas ça, n'en dégoûtez pas les autres !


Message de Jean DARRIG

Je rappelle simplement à chacun des "lecteurs-auditeurs" que mon livre est un roman. Roman certes documenté car les évènements relatés sont historiques mais c'est avant tout une fiction qui ressemble étrangement à la réalité. C'est voulu !
Comprenez bien que ce n'est pas un ouvrage historique, loin de moi la volonté de "barber" le lecteur avec un bombardement de faits historiques. Parlez-moi de littérature et pas d'histoire. En tout cas, certains commentaires me prouvent qu'on est mal barré si nous devions traverser une situation analogue. L'homme est par essence partisan, il ne peut s'en empêcher !
Merci encore à Daniel. on dirait que c'est lui qui a écrit le livre !


Message de Sophie MALCOR

Ma douce Claryssandre, je n'ai absolument pas le droit de m'approprier le débat. Votre intervention est plus que bienvenue, je me suis juste permise de donner quelques précisions supplémentaires. Le commentaire d'Amanda peut parfaitement s'entendre en soi. Très bonne journée et merci à vous d'être toujours fidèle. Gros bisous.


Message de Claryssandre

Ps. Notamment les deux tomes de Vichy- Auschwitz...



Message de Claryssandre

J'espère que notre chère Fée Coupaille m'excusera d'intervenir... Comme sources pour ceux que le sujet intéresse : Vichy et les juifs de Robert Paxton, les excellents et hyper documentés ouvrages de Serge Klarsfeld...



Message de La Fée Coupaille

Chère Amanda, pardon de vous contredire, mais il s'agit simplement de... culture générale, accumulée depuis des années. Je n'ai pas attendu Wikipédia pour me renseigner sur le sujet.
Pour commencer, j'ai eu immense honneur de rencontrer une miraculée de la rafle du Vel d'Hiv âgée de cinq ans à l'époque et qui a pour nom Colette Zeif. Le sacrifice fait par ses parents est EXACTEMENT - malheureusement - dans la lignée du livre de Jean Darrig.
Quant au STO, il se trouve que le père d'un de mes ami très proche a passé cinq années en Allemagne, à la campagne au départ - où il n'était pas mal traité ; il pouvait manger à sa faim puis dans l'usine SIEMENS de Nuremberg. Frank Ferrand a fait une très belle émission sur le sujet.
Par ailleurs je suis petite fille de résistants aux opinions politiques diamétralement opposés. Tous ont fait ce qu'ils considéraient comme leur devoir et aucun n'a éprouvé le désir d'en être récompensé par une quelconque médaille. L'un de mes grands-pères maternels, demeurant à Aix-en-Provence a dû faire pratiquement toute la guerre avec deux espions allemands à demeure. Il a eu la grandeur d'âme de les EXFILTRER ver l'Allemagne à la fin de la guerre alors même que l'une de ses belles-soeurs a été assassinée par les Allemands alors même qu'elle remplissait son devoir d'infirmière.
Pour moi, le devoir de mémoire est essentiel et je ne cesse de me documenter sur le sujet et Wikipédia n'est pas et de très loin - la source où je vais chercher mes infos



Message de Amanda

@féecoupaille
Quand on parle de sujets aussi graves, il est bon voire indispensable de citer ses sources. Tout le monde fait des copier-coller sans ne jamais mentionner ni l'origine du travail ni l'auteur.
Amanda, étudiante en histoire


Message de La Fée Coupaille

Bon ben on n'va pas se mentir... J'ai adoré ce magnifique roman, même si j'ai volontairement sauté le chapitre le plus triste. C'est comme cela quand je m'attache trop aux personnages. je ne peux pas accepter qu'on leur fasse du mal. C'est sans doute infantile, mais c'est comme ça.
Ce pauvre Louis qui n'a rien demandé se retrouve être un "cumulard". superbe galerie de portraits. C'est une fiction et pourtant... la peur s'installe ; l'incompréhension, le dégoût, l'horreur. L'odieuse attitude des autorités françaises plus abjecte encore que l'Occupant est particulièrement bien décrite. Qu'il s'agisse des forces de police ou de la milice.
Quelques précisions : faire partir les enfants juifs pour les camps est une initiative des autorités françaises ; au départ l'Occupant ne réclamait que les adultes. Les autorités françaises ont trouvé plus simple de rafler tout le monde. Je rappelle que la rafle du Vel d'Hiv' s'est faite avec des bus... de la RATP. Même si il lui a fallu des décennies pour le reconnaître, la SNCF porte une lourde responsabilité dans le transport des Juifs vers les camps de la mort. AUCUN TRAIN n'a jamais déraillé.
Autre initiative des autorités françaises : le STO. L'Allemagne d'Angela MERKEL clame toujours aujourd'hui que l'Occupant de l'époque n'avait rien demandé. Des milliers de Français sont morts dans les usines allemandes sous les mauvais traitements. Pire, encore à ce jour, leur sacrifice n'est toujours pas reconnu. Pourtant, ceux capturés dès 1940 ont passé cinq années en Allemagne dans des conditions de vie difficiles voire effrayantes au moment de la défaite. De Gaulle s'est bien gardé d'ouvrir ce dossier. Quand ces hommes brisés sont rentrés, tout juste leur a-t-on attribué des emplois réservés ; d'indemnité : jamais.
Les camps... on ne savait pas ! La vérité historique oblige à dire que... c'est faux. Les premiers camps de concentration ont ouverts... en Allemagne dès 1933. Ont été internés : des intellectuels, des communistes, des socialistes, des homosexuels, bref tous les "indésirables".
L'idée de se débarrasser massivement de populations qualifiées de "nuisibles" a été expérimentée très tôt. Les premières victimes en furent les déficients mentaux et... les invalides de guerre. CEPENDANT, Hitler a dû TRÈS VITE faire machine arrière devant l'indignation de l'Église catholique. Comme quoi OUI, il était possible de faire reculer ce monstre. MERCI Jean Darrig. Quand à la lecture, toujours pleine de sensibilité de Daniel, elle est parfaite.



Message de Daniel Luttringer

Un grand merci pour votre pertinent mot, Oliv !


Message de Oliv Olivier

Merci Jean et Daniel pour ce partage,qui j'espère, fait prendre conscience aux "entendeurs":)) qu'il ne suffit pas de faire ou de dire sans réfléchir...
La dernière allusion de Jean, laisse entendre qu'il s'est lui aussi, aperçu, tout comme Daniel pour cet exemple sur un masque perdu, que le bipède n'a pas systématiquement un bon fond, et doit encore faire un travail sur lui pour raisonner avec compassion et solidarité, plutôt que par égocentrisme, méchanceté et peur de la différence qui reste une richesse, tant par les idées que par les actes.
le "postface" a tout dit...


Message de Daniel Luttringer

Jean Darrig sera content, Claude. Moi, je le suis déjà...


Message de claude Fée

Ouvrage remarquable ! Lecture ...remarquable !


Message de Daniel Luttringer

L'autre jour, j'étais avec un ami dans la boutique adjacente d'un musée. Son masque était tombé de son nez. Illico, un visiteur s'approche de lui et lui enjoint de remonter son masque. Je n'ai pu m'empêcher d'imaginer ce monsieur en délateur sous l'Occupation... Merci de ta confiance, Jean !


Message de Jean DARRIG

Daniel m'a fait la surprise de mettre mon ouvrage en ligne ! Ce diable d'homme travaille plus vite que son ombre et quel plaisir ! C'est un roman que j'ai porté en moi pendant dix ans avant d'en écrire la première ligne. C'est dire que je ne connais pas l'angoisse de la page blanche ! Que ferions-nous, de nos jours, si nous étions soumis aux mêmes évènements ? Au vu de ce qui se passe, je suis très dubitatif !


Message de Daniel Luttringer

Je suis heureux, Kella, de vous accompagner dans vos moments de détente !


Message de Kella

Ah, merci. C'est juste que je ne sais pas comment écouter l'audio en continu quand je télécharge les chapitres séparés. Mais, je vois que c'est réglé, alors merci. C'est tellement relaxant de s'allonger sur un divan et de s'abandonner au récit sans pub et sans avoir à lever le petit doigt. Une nouvelle forme de détente dont je ne saurais me passer.


Message de La Fée Coupaille

Vais écouter cela avec la plus grande attention, ayant particulièrement aimé le précédent. Merci Jean Darrig pour ce généreux partage. Bonne journée. Portez-vous bien !!!


Message de Daniel Luttringer

En fait, Noémie, vous avez presque raison : nous mettons sur notre notre propre serveur tout ce qui est publié après 1924 (car ce n'est pas dans le domaine public américain et Archiv.org doit le respecter) sauf si nous avons l'autorisation de l'auteur (que nous n'avons pas dans l'immédiat). Merci du signalement.


Message de Noémie

Pourtant Brussolo dont je suis fan a mis tous ses romans sur L.A. sous forme de mp.3 et on peut écouter en direct chaque fichier. Et je sais qu'ils sont très scrupuleux sur L.A. Etes-vous sûr de ce que vous dites?
Noémie


Message de Daniel Luttringer

Oui, Kella, pour des raisons juridiques, nous ne pouvons mettre les romans contemporains en ligne que sous la forme d'un zip. Téléchargez, dézippez et vous aurez vos chapitres audibles. Merci.


Message de Kella

Bonjour,
Il n'y a pas la bande son ; est-ce normal ?
Merci


Message de Claude Fée

Oh sûrement content !


Message de Daniel Luttringer

Il ne sait pas encore que son oeuvre est déjà en ligne. Gageons qu'il en sera heureux !


Message de Claryssandre

Un roman historique ! Super ! La période m'intéresse particulièrement. Je suis vraiment impatiente de vous écouter. Ma liste de lectures en attente s'allonge beaucoup ces temps ci... Merci à vous et un immense merci aussi à l'auteur qui nous offre si généreusement son oeuvre !


Message de claude Fée

Tout un programme ce roman...et certainement une trouvaille. Vivement que j'ai du temps pour l'écouter !


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés


SOUTENEZ-NOUS



Les Auteurs les plus lus


Achard - Ahikar- Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Andersen - Anonyme- Aulnoy - Austen - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Beltran - Bergerat - Bernard - Bible- Bleue- Boccace- Borie - Bourget - Bove - Boylesve - Brontë - Bruant - Brussolo - Cervantes - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Claretie - Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Corneille - Courteline - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delattre - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Eberhardt - Essarts - Faguet - Fée - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Alain-Fournier- France - G@rp- Gaboriau- Gaboriau - Galopin - Gautier - Géod´am- Girardin - Gréville - Grimm - Gyp- Hawthorne - Hoffmann - Homère- Huchon - Hugo - James - Kipling - La Fontaine - Lacroix - Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- London - Loti - Louÿs - Lycaon- Machiavel - Madeleine - Malcor - Mallarmé - Malot - Marmier - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Molière- Montesquieu- Moselli - Musset - Orain - Ourgant - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Racine - Radcliffe - Ramuz - Renard - Rilke - Rimbaud - Rochefort - Rosny_aîné - Rousseau - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwob - Shakespeare - Silion - Stevenson - Sue - Suétone- Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Tourgueniev - Trollope - Twain - Vallès - Vannereux - Verlaine - Verne - Villiers de l´isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wells - Wharton - Wilde - Zola

--- Liste complète