general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: Lucie Rodey - Henry Gréville

Lucie Rodey

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 4h35min
Fichier Zip de 202 Mo (il contient des mp3)

286 - Téléchargements - Dernier décompte le 13.02.20




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 





Un (autre) magnifique portrait d'une femme « supérieure »...

 « Que deviendra ta fille, disait madame Béruel, si pour satisfaire ton orgueil tu bannis ton mari, ou si simplement tu lui rends son foyer désagréable ? Quel sera dans la vie le rôle d’une enfant abandonnée par son père, ou fille d’une mère séparée ? Ne sais-tu pas qu’une fille élevée dans de telles conditions ne trouve pas à se marier, et porte seule jusqu’au tombeau le poids des fautes qu’elle n’a pas commises ? »

Source: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65418366

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Daniel Luttringer

Il s'agit de "Le Moulin Frappier" paru juste après "Lucie Rodey". A bientôt, chère Delphine !


Message de Delphine

Un nouveau Gréville ?!!
Peut-on en connaître le titre s.v.p.?
Cela ajoutera du soleil dans ma nuit de travail.
Merci à vous, Daniel-le-Conquérant :o)


Message de Daniel Luttringer

N'en jetez plus, Jipé !
Allez, je commence dès aujourd'hui un nouveau Gréville, tout le monde l'a bien mérité (y compris, moi !)


Message de Jean-Pierre

Quelle haute et sublime lecture M. Luttringer ! Une page de Flaubert, un chapitre de Charlotte Brontë, un polar d'Arthur Conan Doyle : toujours vous êtes égal à vous-même ! Avec vous, on navigue dans les cimes ! Fluctuat nec mergitur. Rien ne vous atteint, vous êtes un Prince ! Ne vous occupez pas de ceux qui rampent ! Ils ont si peu d'importance !
Jean-Pierre



Message de Chrismarie

Merci tellement Claryssandre et Daniel!


Message de Daniel Luttringer

Comme vous avez raison, Claryssandre, la plume littéraire et analytique de Chrismarie est un vrai bonheur !
Par ailleurs, on va mettre "Le Moulin Frappier" au programme.


Message de Claryssandre

Chrismarie, si je peux me permettre, c'est un plaisir de lire vos commentaires !
Daniel, un nouveau Gréville en vue ?
Bonne soirée à vous .


Message de Chrismarie


J'ignorai que cet auteur fut une femme mais à regarder de plus près cela n'est pas étonnant. Au XIXème siècle les sentiments moraux sont exacerbés contrairement à certaines époques ou le reflet des sociétés conduit à son contraire. Le roman de Madame Gréville génère de multiples réflexions. Sur la souffrance d'abord, quand elle est admise et qui ainsi aboutit à la sagesse qui engendre alors le pardon. Lucie s'achemine jusqu'à ses propres limites de vertus et Max, jusqu'au dernier moment, tombe encore dans l'abaissement en voulant prendre Renée à sa mère.
Si au départ le roman paraît superficiel la valeur de son contenu peu à peu s'impose.
"Ce qui importe ce n'est pas la perfection morale à laquelle on parvient mais la façon dont on y parvient."Tolstoï- Journal de vieillesse."
Et votre façon de lire, cher Daniel, avec tant de certitude dans la voix me fait éprouver, à vous entendre, cette espérance d'un monde qui ne serait plus déficient.



Message de ombeline

merci


Message de rousse

Salut Daniel! Ce fut un plaisir ce Gréville là aussi. Merci à vous l'artiste!


Message de Delphine

Cette chère Gréville a la chance d'avoir trouvé un fidèle chevalier servant...
Je vais me régaler de cette lecture :o)
Merci à vous !


Message de Claryssandre

Merci !!!


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus


Achard - Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Andersen - Anonyme- Aulnoy - Austen - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Beltran - Bergerat - Bernard - Bible- Borie - Bourget - Bove - Boylesve - Brontë - Bruant - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Corneille - Courteline - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delattre - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Essarts - Faguet - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Alain-Fournier- France - G@rp- Gaboriau- Galopin - Gautier - Girardin - Gréville - Grimm - Gyp- Hawthorne - Homère- Huchon - Hugo - Kipling - La Fontaine - Lacroix - Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- London - Loti - Louÿs - Lycaon- Machiavel - Madeleine - Malcor - Mallarmé - Malot - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Molière- Montesquieu- Musset - Orain - Ourgant - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Racine - Radcliffe - Ramuz - Renard - Rimbaud - Rosny_aîné - Rousseau - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwob - Shakespeare - Silion - Stevenson - Sue - Suétone- Theuriet - Thoreau - Trollope - Twain - Vallès - Vannereux - Verlaine - Verne - Villiers de l isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wilde - Zola

--- Liste complète