general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: Les Koumiassine - Henry Gréville

Les Koumiassine

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 11h36min
Fichier Zip de 637 Mo (il contient des mp3)

408 - Téléchargements - Dernier décompte le 16.09.19




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 





« L’étiquette implacable de la maison Koumiassine séparait à table les deux cousines, qui se retrouvaient ailleurs, à leur grande joie : mademoiselle Bochet était assise entre Zénaïde et Vassilissa Gorof. Vassilissa venait d’avoir dix-sept ans, mais elle en paraissait à peine seize. Le teint fleur de pêcher de ses joues veloutées, l’éclat tendre et malin de ses yeux bleus, – de ses deux pervenches, disait l’excellente mademoiselle Bochet, originaire de Clarens, – le sourire modeste et presque craintif de ses lèvres roses, lui donnaient l’air d’un pastel du siècle dernier. Sa robe décolletée – les jeunes filles paraissaient toujours au dîner en tenue de bal – dessinait des épaules adorables et une poitrine chaste, toute jeune encore, et qui semblait avoir honte d’être vue, ainsi que des bras mignons encore roses. Vassilissa ne disait jamais rien en présence de la comtesse Koumiassine, sa bienfaitrice et sa parente éloignée, qu’elle appelait « ma tante ». »

Source: http://www.bibebook.com/files/ebook/libre/V2/greville_henry_-_les_koumiassine.pdf

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Marie-Charlotte

Merci aux commentateurs précédents de me faire découvrir cette oeuvre. Quel incroyable talent de lecteur, je confirme!


Message de Daniel Luttringer

Patrimoine littéraire ennobli par Madame Henry Gréville ! Merci à vous Marie Amalia !


Message de Marie Amalia

Encore une merveilleuse histoire lue par le merveilleux Daniel ! Quel talent !!!! Merci infiniment !



Message de Daniel Luttringer

Daniel-le-Juste salue Toinette !


Message de Toinette

Je ne saurais mieux dire que la fée Coupaille: "Doit-on encore évoquer l'énorme plus que constitue la lecture de Daniel, toujours si parfaitement juste." Daniel Luttringer est vraiment un lecteur extraordinaire!


Message de Daniel Luttringer

Eh bien voilà un petit pas de plus dans la réhabilitation de Miss Gréville-Durand, n'est-ce pas, La-Fée-Coupaille-à-la-fine-plume !


Message de La fée coupaille

Je continue à nourrir de vrais regrets que de tels écrivains soient tombés dans l'oubli ! Histoire non seulement bien construite, mais surtout fort intéressante sur les mœurs en vigueur dans l'aristocratie russe ; les rapports de force. Une fois de plus, remarquable évocation de la condition féminine.
Le tout pourrait paraître ennuyeux... bien au contraire ! On vole de chapitres en chapitres tant l'intrigue est bien menée ; les personnages attachants. Doit-on encore évoquer l'énorme plus que constitue la lecture de Daniel, toujours si parfaitement juste. Ecoutez ce magnifique texte par une journée pluvieuse et vous verrez que vous vous en moquerez éperdument. Vous vous laisserez glisser avec délice sur la neige de Saint-Pétersbourg... en demeurant douillettement au chaud ! Merci encore Audiocite.net !


Message de Daniel Luttringer

Chut, Claryssandre, on nous écoute !


Message de Claryssandre

Sitôt demandé, sitôt exaucé ! Au cas où vous ne le sauriez pas encore...je vous adooore ! MERCI, MERCI, MERCI !


Ajouter un commentaire



(Pas de liens ni de code s.v.p)
Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus