general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: La Mort d'Olivier Bécaille - émile zola

La Mort d'Olivier Bécaille

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net
Genre: Policier / Thriller

Lu par Ka00
Livre audio de 1h09min
Fichier Zip de 26,9 Mo (il contient des Mp3)

8241 - Téléchargements - Dernier décompte le 21.08.19




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur



C'est un samedi, à six heures du matin que je suis mort après trois jours de maladie. Ma pauvre femme fouillait depuis un instant dans la malle, où elle cherchait du linge.





Émile Zola, écrivain français (Paris, 2 avril 1840 - Paris, 29 septembre 1902), est considéré comme le chef de file du naturalisme. Il a joué un grand rôle dans la révision du procès d'Alfred Dreyfus.

Biographie:
Fils unique de Francesco Zola (7 août 1796 à Venise – 27 mars 1847 a Paris), ingénieur italien qui travaillera à Aix-en-Provence, à la construction du canal qui portera son nom, et d'Émilie Aubert (6 février 1819–17 octobre 1880), originaire de la Beauce bourguignonne, Émile naît à Paris le 2 avril 1840. La famille s'installe à Aix-en-Provence et connaît, à la mort du père, de graves difficultés financières.

Au collège d'Aix, il est condisciple de Paul Cézanne à qui il dut, plus tard, de rencontrer des peintres comme Monet, Sisley, Pissarro, Manet. Il rentre au lycée Saint-Louis à Paris en mars 1858 et, en 1859, échoue par deux fois au baccalauréat (à cause du français...).

Ne voulant plus être à la charge de sa mère, il abandonne ses études et cherche du travail. Le 1er avril 1860, Zola entre aux docks de la douane mais quitte son emploi deux mois plus tard. En 1862, il est naturalisé français, trouve un modeste emploi comme manutentionnaire, pour 100 francs par mois à la librairie Hachette, où il restera jusqu'en 1866.

fr.wikipedia.org (09-07-2007)

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).
Cet enregistrement est également mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus