general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: Le Moulin Frappier (Deuxième partie) - Henry Gréville

Le Moulin Frappier (Deuxième partie)

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 4h19min
Fichier Zip de 190 Mo (il contient des mp3)

498 - Téléchargements - Dernier décompte le 01.06.20




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 





Dénouement sublime de l'histoire de Jean-Frappier Beauquesne, fils de Geneviène Beauquesne...

« Jean était maintenant un beau garçon, dans la fleur de la vie et de la santé. Grand et mince, tout en ressemblant à sa mère, il commençait à montrer le sang paternel dans sa démarche aisée et surtout dans sa manière de porter haut la tête, les cheveux rejetés en arrière. C’était un de ceux à qui tout semble facile et pour qui les petits obstacles de la vie n’existent pas ; tout leur est facile en effet, car la moitié des difficultés en ce monde provient du manque d’énergie et de décision.

Source: https://beq.ebooksgratuits.com/vents/Greville_Le_moulin_Frappier.pdf

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Daniel Luttringer

Merci à vous, Louisette. Oui, la fin aurait pu être plus sobre, mais que voulez-vous, Henry Gréville était un écrivain "populaire" !


Message de Louisette D.

Merci, c'est toujours un plaisir de vous écouter.
C'est le premier roman que j'ouvre de cet auteur. Cette dame écrivait vraiment bien, les moeurs de l'époque perdurent. Par contre, je me serais volontiers passée de la conclusion et de l'épilogue, là c'était vraiment trop pour moi. J'évite autant que faire se peut les pleurnicheries et momeries, mais avec les auteurs de ces années là on ne peut malheureusement faire sans.


Message de Daniel Luttringer

Eh bien, Same, on dirait que la lecture du jour pourrait être (notamment) pour vous !


Message de Same

bonsoir, c'est juste que préfère les romans qui se passent en Angleterre. De l'autre côté de la manche voilà.


Message de Daniel Luttringer

Bonjour Same, à la plume un peu ambiguë ! Bon voyage !


Message de Same

Coucou a enfin j'ai pas mis mon prénom deux fois. un pretexte pour mon coucou et merci pour votre lecture. Je voyage avec vous. J'aime etre de l'autre de la manche, c'est certain.


Message de Same

Messe de Same et bien moi j'aimerais mettre un visage sur vos voix. A vous Daniel Et d'autres. En attendant vos lectures et ben c'es top !!


Message de Daniel Luttringer

Je vous en prie, EclatDuSoleil !


Message de EclatDuSoleil

J'ai beaucoup apprécié ce roman d'Henry Gréville, comme la plupart des autres découverts grâce aux donneurs de voix. Merci beaucoup Daniel !


Message de Christiane-Jehanne

Bonjour Malik !

Ma page FB est à :
Christiane Jehanne, bien orthographié ainsi et sans tiret, et mon avatar est une rose, couleur rose franc ; vous y trouverez certaines de mes photos, et des liens vers quelques uns de mes livreaudio.

Page Google :
https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=christiane+jehanne

Voilà, cher Malik, merci beaucoup de votre intérêt bien aimable, et mes amitiés !
Bonne journée à vous:), Christiane.





Message de Malik


Mais oui ! ces tableaux ont directement inspirés par les magnifiques photos de couchers de soleil bretons de mon amie, collègue (et muse, ce jour-là) Christiane-Jehanne (visibles sur son Facebook) !

Vous auriez pu penser à mettre l'adresse, comme vous le faites si souvent quand vous renvoyez vers vos propres oeuvres. C'est-y pas une bonne idée ?


Message de Daniel Luttringer

Mais oui ! ces tableaux ont directement inspirés par les magnifiques photos de couchers de soleil bretons de mon amie, collègue (et muse, ce jour-là) Christiane-Jehanne (visibles sur son Facebook) !


Message de Christiane-Jehanne

Bonjour ,oui, Horizons.... qui me sont même dédiés..., Daniel va vous expliquer tout cela. C'est charmant. :) . Bien cordialement, ChristianeJehanne.


Message de Daniel Luttringer

Je vous en prie, Georgette, la (légère) référence à Giacometti... m'honore trop !
Je signale juste que mes tous derniers travaux sont les "Horizons d'Or".
A bientôt.


Message de Georgette

En suivant le lien que vous avez donné (https://www.danielluttringer.com/ ), j'ai découvert quel très grand peintre vous êtes MONSIEUR LUTTRINGER. Certaines de vos petites silhouettes m'ont fait penser à Giacometti, à la petitesse de l'homme devant l'infinie grandeur de l'univers. Je parlerai de vous à mes ami-es. Vous êtes vraiment quelqu'un qui gagne à être connu, un véritable artiste!!!


Message de Claryssandre

Oups ! Désolée. Mais ma trop grande curiosité et ma spontanéité (à réfréner...) m'ont permis de découvrir une nouvelle artiste. Donc pas de regret. Mes goût sont très éclectiques. Si vous créez un jour un site , chère Chrismarie, n'hésitez pas à nous en faire part. En attendant je me régale en lisant vos commentaires ! Quelle jolie plume et qu'elle érudition ! Bonne journée.


Message de Daniel Luttringer

Bonjour chère Chrismarie ! Claryssandre s'est un peu emballée, mais, au final, c'est heureux puisque nous découvrons une autre Chrismarie, enrichissante à sa manière ! Par ailleurs, j'ai noté Guillaume de St Thierry.
Enfin, tout cela me donne envie de vous envoyer ici (par contre, ce n'est pas "classique") : https://www.danielluttringer.com/



Message de Chrismarie

Connaissez-vous le texte de Guillaume de Saint-Thierry : L'Art des Arts c'est l'Amour"? Paul Bourget, Henri Gréville et de nombreux autres, de par leur aptitude à décrire les sentiments humains nous ramènent ainsi à l'essentiel et sans doute est-ce pourquoi nous les aimons tant et je cite encore : "...L'insensibilité du cœur engendre une stérilité d'âme universelle...."(G. de Saint-Thierry.


Message de Chrismarie

je vous comprends chers Claryssandre et Daniel ! L'Art est divinement consolateur et il est… Pardon de citer encore : « L'artiste comme le névropathe se détourne de la réalité ou ses désirs sont insatisfaits mais il façonne dans l'imaginaire une œuvre réelle à travers laquelle il retrouve les autres hommes. » Herbert Marcus 1969) Ainsi se multiplie... Mais là je m'égare aussi....
Je découvre avec vous les merveilles de Chrismarie.fr. Non ce n'est pas moi. Jusqu'à présent j'utilisais très peu l'internet et je dois à Audio cite et à Vous tous le désir à présent d'en user davantage. Un site est en court mais je manque de pratique. Et puis vous serez sans doute déçus étant donné le caractère classique de mes productions. Les paysages tels que ceux décrits dans le roman m'enjoignent à l'impression spontanée et peu à peu je me modernise !!!




je vous comprends chers Claryssandre et Daniel ! L'Art est divinement consolateur et il est… Pardon de citer encore : « L'artiste comme le névropathe se détourne de la réalité ou ses désirs sont insatisfaits mais il façonne dans l'imaginaire une œuvre réelle à travers laquelle il retrouve les autres hommes. » Herbert Marcus 1969)
Je découvre avec vous les merveilles de Chrismarie.fr. Non ce n'est pas moi. Jusqu'à présent j'utilisais très peu l'internet et je dois à Audio cite et à Vous tous le désir à présent d'en user davantage. Un site est en court mais je manque de pratique. Et puis vous serez sans doute déçus étant donné le caractère classique de mes productions. Les paysages tels que ceux décrits dans le roman m'enjoignent à l'impression spontanée et peu à peu je me modernise !!!













Message de Claryssandre

Mais bien sûr !!! Émulation, non concurrence entre artistes. La création est si mystérieuse et touche tant au divin. Loin d'être jalouse ou envieuse, j'admire et me nourrit du talent d'autrui. En ce qui me concerne l'Art m'exalte, me console...me sauve. Mais je m'égare...


Message de Daniel Luttringer

Vous pourriez bien avoir raison, Claryssandre, je suis allé voir. Mais dans ce cas, vais-je oser lui indiquer l'adresse de mon propre site web de peintre numérique ?


Message de Claryssandre

Êtes vous LA Chrismarie du site chrismarie.fr ? Quelles merveilles !!! J'en suis bouleversée !


Message de Daniel Luttringer

Bonne question, Claryssandre ! Quant à moi, j'enrichis le Livre d'Or "Chrismarie"...


Message de Claryssandre

Si vous excellez dans la peinture autant que dans la prose ! Je pensais que les Lettres étaient votre domaine... Peut on admirer vos oeuvres sur un site ?


Message de Chrismarie

Voilà, le dernier chapitre clos une histoire émouvante recelant une grande sagesse et dont le XIXème siècle, malgré ses défauts, nous a montré le cheminement. Sans tomber dans un idéalisme devenu aujourd'hui réducteur il est agréable de constater que nous avons encore la chance de percevoir cette élévation du cœur dans le choix de ces romans que vous nous faîtes connaître cher Daniel. A travers eux on comprend la longue marche dont tout être est héritier afin que la Nécessité, (cette Ananke si chère à la Grèce antique) nous apparaisse plus logiquement. Renée, courageusement l'a mis en exergue à la fin de ce roman. Quant-à Simplicie nous assistons au développement d'une conscience qui par degrés successifs choisie les plus nobles voies. Ainsi, cette littérature loin de réduire une pensée la conduit au contraire vers des réflexions personnelles, celles-ci comme guidées, afin de découvrir du plus grand que l'ordinaire.
Dans cette histoire cette chère H. Gréville nous offre les paysages des saisons de l'âme associés à l'environnement de ce moulin. Ici le dessinateur trouve le motif si tant est qu'il désire le peindre.(Le texte me touche particulièrement puisque la peinture est mon domaine.) A ce propos je puis évoquer un roman des Goncourt "Manette Salomon". Le début est assez déroutant mais cet ouvrage contient beaucoup d'informations sur la vie des peintres en rapport avec l'ouverture du salon mais également quelques indications sur le prix de Rome.








Message de Ahmed

Chère Sophie Malcor, c'est vraiment une très bonne chose de rappeler que ce site a été créé pour des personnes en situation de handicap ou en grande souffrance scolaire. Il n'a donc pas été créé pour la gloire de Daniel Luttringer. Les commentaires ultra-dithyrambiques et incessants à son égard n'ont donc rien à faire ici. Nous sommes donc bien d'accord! Que ce site revienne donc à sa vocation première!


Message de Bouzou

Merci Sophie Malcor de me rappeler que "ce site...etc"
Je ne crois pas avoir enfreint cette règle en aucune occasion;
Exutoire? Pas en ce qui me concerne.
Anonymat? Est-ce interdit? Est-ce que cela ne donne pas une certaine liberté d'expression, n'est-ce pas Sophie Malcor qui vous appelez aussi la Fée Coupaille?
En effet, Madame pourquoi pas les louanges exagérées ou délires en privé ou alors ne pas se plaindre qu'on y réponde.
Je vois qu'on a le droit de dire qu'une voix somme toute banale et une lecture atone proviennent "d'un grand Daniel Luttringer"qui"sublime tous les textes qu'il lit. C'est vraiment un don unique et exceptionnel" pas plus unique ni exceptionnel que le don des autres lecteurs, à mon avis.
Mon avis, comme celui des laudateurs a-t-il droit de cité sur Audiocité?
Est-ce que ma réponse sera publiée alors que Sophie Malcor me prend à parti ou devrais-je , comme pour l'histoire de Paulette et Juliette me faire publier sur Littérature Audio, ce site qui permet à monsieur Luttringer de s'exprimer?



Message de Sophie MALCOR

Cher Patrick, Bouzou et autres anonymes,

Pardon de vous rappeler que ce site est AVANT TOUT, destiné à des personnes en situation de handicap ou en grande souffrance scolaire. Il permet également à certaines personnes de mieux vivre avec des pathologie lourdes. Pour d'autres encore, il est un rayon de soleil dans un quotidien pas toujours facile. Enfin, et c'est tant mieux, il permet à des curieux dont je me flatte de faire partie, de faire (re) découvrir des textes injustement oubliés.

En revanche, il n'a PAS fonction d'exutoire ! Allons nous devoir, pour adresser nos remarques nos compliments à tel ou tel lecteur en message privé pour avoir ENFIN LA PAIX ?

Il serait bon d'en finir une bonne fois.

MERCI POUR CEUX QUI ECOUTENT.







Message de Christiane-Jehanne

Bonjour, si, moi, j'utilise cette dénomination de DDV, et sur ce même livre, mais je n'ai pas envoyé ce commentaire bien mystérieux. Mes messages sont sous mon nom de ... DDV. Merci. Christiane.


Message de Daniel Luttringer

Bonjour Patrick. D'abord, je ne suis pas le seul modérateur du site et, par ailleurs, sachez que je ne puis considérer comme un collègue un DDV anonyme qui tient des propos qui ne peuvent que blesser l'auditrice (laudatrice ?) nommée dont la santé est si précaire. Il est heureux, pour lui-même, que son commentaire ne soit pas publié.
(PS : il est probable que ce monsieur vienne d'un autre site, car la terminologie "DDV" n'a, généralement, pas cours à Audiocité.)


Message de Patrick

Bonjour, je vois M. Luttringer que vous avez censuré un de propres collègues. Je trouve cela grave. Est-ce à dire que maintenant vous avez les pleins pouvoirs? J'espère que vous me répondrez!


Message de Mamadou Traoré

J'ai demandé à mon professeur ce que voulait dire "l' oeuvre de Gréville est réellement sublimée par l' inimitable talent de lecteur de M. Luttringer. Il m'a dit que cela voulait dire: rendu plus grand, magnifier; c'est un peu comme quelqu'un qui transformerait en or tout ce qu'il touche. Cette explication m'a per mis de mieux comprendre. Merci à David, mon prof de français


Message de Daniel Luttringer

L'intelligence de votre mot vous honore, chère Claryssandre. Vous savez que vous avez tout mon soutien dans le (vrai) combat qui est le votre. A (bien) plus tard.


Message de Claryssandre

Cher Daniel, merci infiniment pour votre chevaleresque intervention ! J'ignore (tout en devinant) la teneur du message non publié. Je suis encore apte à me défendre personnellement mais j'ai des combats autrement plus importants et essentiels à mener. Je vais désormais exclusivement m'y consacrer soutenue par votre voix, vos précieuses et indispensables lectures et celles de nombreux autres DDV. Merci. Bonne continuation à vous, à tous.


Message de Daniel Luttringer

DDV QUI VEUT RESTER ANONYME, votre commentaire de cette nuit, s'il peut être compris et admis par moi, ne saurait l'être par Claryssandre (puisque c'est elle dont il s'agit) dont l'enthousiasme est sincère et révèle, au fond, essentiellement, son infinie gratitude. Il ne sera pas publié, car la (beauté) morale de cette personne est irréprochable. Reprenez vos propos, cher Monsieur, en m'accablant de tous les sarcasmes qu'il vous paraîtra que je mérite, dites que mes qualités réelles ne justifient pas, selon vous, les louanges que vous lisez çà et là, dites tout ce que vous voulez, mais adressez-vous à moi. Je vous assure que je suis prêt à tout entendre et vous répondrai, s'il y a quelque chose à répondre.


Message de La Fée Coupaille

Sinon... en dehors de ces chicaneries hors de propos... pourrait-on un jour, revenir aux œuvres ou est-ce trop demander ?


Message de Claryssandre

Monsieur, OÙ ai je écrit " comme personne" ? Je ne mets JAMAIS les DDV en concurrence !!! Pas besoin d'en dénigrer un pour en valoriser un autre ! Je les respecte et les admire pour leurs qualités et talents propres. Je les remercie individuellement, au gré de leurs lectures car chaque voix, diction, interprétation...est par essence individuelle. Chaque DDV a son identité, son empreinte vocale, sa ou ses particularités qui font la richesse des sites audio, mais tous ont en commun la générosité et le don du partage. Ne cherchez donc pas la "petite bête" à tout prix ! Il y a bien d'autres façons de tromper son ennui, comme écouter toutes ses merveilleuses lectures offertes bénévolement et gracieusement. La manifestation ( peut être parfois maladroite) de notre admiration et reconnaissance est le seul " salaire", la seule récompense des DDV. Laissez donc nous libre d'exprimer notre ressenti ( surtout bienveillant !) sans décortiquer chaque syllabe ou, pire, en tronquant et déformant nos propos.


Message de Christiane-Jehanne

Certes, les DDV, dont je suis, ne pensent pas « sublimer » les textes. Il s'agit de les restituer le mieux possible, notre mission est le partage culturel, vers le plus grand nombre de personnes, apprenant le français, ou en difficulté de lire pour différentes raisons, ou pour le plaisir et une facilité d'écoute avec notre application ... Si cela est atteint, notre équipe de DDV, et chacun selon le temps dont il dispose, et d'administration du site n'aura pas failli à sa mission . Merci.


Message de Bouzou

D'ailleurs comment peut-on sublimer une lecture et en même temps rester en retrait avec l'humilité de celui qui veut que l'auteur seul soit reconnu?
La quadrature du cercle!


Message de Ahmed

Je croyais qu'il ne fallait pas mettre de commentaire qui mettaient en concurrence les DDV entre eux. Ne trouvez-vous pas que Claryssandre et Honorine enfreigne cette recommandation en disant que vous sublimez tout ce que vous lisez comme personne ? Je doute fort que d'autres DDV pensent sublimer ainsi les textes qu'ils lisent. Ne croyez-vous pas ?




Message de Daniel Luttringer

Bonjour aimable Honorine, dont je suis heureux de faire la connaissance !


Message de Claryssandre

C'est très aimable à vous. Je demandais à tout hasard. Mais, puisque vous ne n'avez pas cela sur votre disque dur, ne perdez pas votre temps si précieux pour satisfaire ma curiosité.


Message de Daniel Luttringer

Eh bien non, chère Claryssandre, il n'y a pas cela dans ma boîte à trésor, mais je vais m'en enquérir !


Message de Claryssandre

Merci, merci, merci !!! Sachant que vous publiez la deuxième partie ce matin, j'ai commencé l'écoute cette nuit. J'adore cet auteur ! De plus, son oeuvre est réellement sublimée par votre inimitable talent de lecteur. Sublime !!! Se serait formidable de pouvoir découvrir des extraits de la correspondance échangée entre Gréville et Sand. Je ne sais pas si vous avez cela dans votre boîte à trésor. Encore un chaleureux merci et bonne journée.


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés


SOUTENEZ-NOUS




Les Auteurs les plus lus


Achard - Ahikar- Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Andersen - Anonyme- Aulnoy - Austen - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Beltran - Bergerat - Bernard - Bible- Bleue- Boccace- Borie - Bourget - Bove - Boylesve - Brontë - Bruant - Brussolo - Cervantes - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Corneille - Courteline - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delattre - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Eberhardt - Essarts - Faguet - Fée - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Alain-Fournier- France - G@rp- Gaboriau- Galopin - Gautier - Géod´am- Girardin - Gréville - Grimm - Gyp- Hawthorne - Homère- Huchon - Hugo - James - Kipling - La Fontaine - Lacroix - Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- London - Loti - Louÿs - Lycaon- Machiavel - Madeleine - Malcor - Mallarmé - Malot - Marmier - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Molière- Montesquieu- Moselli - Musset - Orain - Ourgant - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Racine - Radcliffe - Ramuz - Renard - Rimbaud - Rochefort - Rosny_aîné - Rousseau - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwob - Shakespeare - Silion - Stevenson - Sue - Suétone- Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Tourgueniev - Trollope - Twain - Vallès - Vannereux - Verlaine - Verne - Villiers de l´isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wharton - Wilde - Zola

--- Liste complète