general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu
Vous pouvez nous soutenir là : 👉 https://fr.tipeee.com/audiocite - Merci ❤❤❤

Illustration: L'Imitation de Jésus-Christ- Livres III et IV. Fin.  - Thomas a Kempis

L'Imitation de Jésus-Christ- Livres III et IV. Fin.

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net
Publication : 2021-05-17

Lu par Christiane-Jehanne
Livre audio de 07h07min
Fichier Zip de 390 Mo (il contient des mp3)

571 - Téléchargements - Dernier décompte le 19.06.24




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 






 

LIVRE TROISIEME. DE LA VIE INTERIEURE.

LIVRE QUATRIEME. DU SACREMENT DE L'EUCHARISTIE

Livre I :

L' Imitation de Jésus-Christ, Préface, Livre Premier - Thomas a Kempis | Livre audio gratuit | Mp3 (audiocite.net)

Livre II :

L'Imitation de Jésus-Christ- Livre II - Thomas a Kempis | Livre audio gratuit | Mp3 (audiocite.net)

 L'imitation de Jésus-Christ / traduction nouvelle avec des réflexions à la fin de chaque chapitre, par M. l'abbé F. de Lamennais _ 1865

 

« La grâce de l'Esprit-Saint est donnée dans ce Sacrement; il répare les forces de l'âme, et lui rend sa beauté première, que le péché avait effacée. Telle est quelquefois la puissance de cette grâce et la ferveur qu'elle inspire, que non-seulement l'esprit, mais le corps languissant, en reçoit une vigueur nouvelle. 12. Et c'est pourquoi nous devons déplorer avec amertume la tiédeur et la négligence qui affaiblissent en nous le désir de recevoir Jésus-Christ, unique espérance des élus et leur seul mérite. Car c'est lui qui nous sanctifie et qui nous a rachetés; il est la consolation de ceux qui voyagent sur la terre, et l'éternelle félicité des Saints. Combien donc ne doit-on pas gémir de ce que plusieurs montrent tant d'indifférence pour ce sacré mystère, qui est la joie du ciel et le salut du monde ! O aveuglement! ô dureté du coeur humain, d'être si peu touché de ce don ineffable, qui semble perdre de son prix à mesure qu'on en use davantage ! »   Livre IV _ I

Cité :



« Et voyant que le grand Dieu était « en moi, et plus en moi que je n'y étais moi-même, j'en ressen- « tais une joie inexplicable, et je ne pouvais comprendre com- « ment il était possible d'avoir Dieu en soi et partout au dehors « de soi, et de s'occuper des créatures. J'étais ravi qu'il fût seul « éternel, seul immuable, seul infini, et je vous dis en vérité, « qu'en disant : En mon Dieu tout est Dieu, ma volonté était « touchée d'un si grand et si ardent amour, qu'il me semblait que « tout l'être créé disparaissait devant moi, et qu'à jamais je ne « serais plus occupé que de Dieu seul. »

L'Homme intérieur, ou la Vie du vénérable père Jean-Chrysostome, religieux pénitent du tiers ordre de Saint-François

Cité :

«Voulez-vous n'avoir jamais faim, jamais n'avoir « soif : venez au pain qui ne périt point, et au Fils de l'homme « qui vous l'administre : à sa chair, à son sang où est tout « ensemble la vérité et la vie, parce que c'est la chair et le sang, « non point du fils de Joseph, comme disaient les Juifs, mais du « Fils de Dieu. O Seigneur! donnez-moi toujours ce pain! Qui « n'en serait affamé? qui ne voudrait être assis à votre table? qui « la pourrait jamais quitter?

 

Bossuet         Livre IV_ III

« Il faut désirer ardemment la grâce de la ferveur, ne vous lasser jamais de la demander, l'attendre patiemment et avec confiance, la recevoir avec gratitude, la conserver avec humilité, concourir avec zèle à son opération, et, jusqu'à ce que Dieu vienne à vous, ne vous point inquiéter en quel temps et de quelle manière il lui plaira de vous visiter. Vous devez surtout vous humilier lorsque vous ne sentez en vous que peu ou point de ferveur; mais ne vous laissez point trop abattre, et ne vous affligez point avec excès. Souvent Dieu donne en un moment ce qu'il a longtemps refusé; il accorde quelquefois à la fin de la prière ce qu'il a différé de donner au commencement. 2. Si la grâce était toujours donnée aussitôt qu'on la désire, ce serait une tentation pour la faiblesse de l'homme. C'est pourquoi l'on doit attendre la grâce de la ferveur avec une confiance ferme et une humble patience. Lorsqu'elle vous est cependant ou refusée ou ôtée secrètement, ne l'imputez qu'à vous-même et à vos péchés. C'est souvent peu de chose qui arrête, ou qui affaiblit la grâce; si pourtant l'on peut appeler peu de chose, et si l'on ne doit pas plutôt compter pour beaucoup, ce qui nous prive d'un si grand bien. Mais, quel que soit cet obstacle, si vous le surmontez parfaitement, vous obtiendrez ce que vous demandez. »          Livre IV_ XV

 

 L'imitation de Jésus-Christ / traduction nouvelle avec des réflexions à la fin de chaque chapitre, par M. l'abbé F. de Lamennais _ 1865 

 

Informations :

 L'Imitation de Jésus-Christ — Wikipédia (wikipedia.org)

Texte de ces livresaudio  :

L'imitation de Jésus-Christ / traduction nouvelle avec des réflexions à la fin de chaque chapitre, par M. l'abbé F. de Lamennais | Gallica (bnf.fr)

Auteur :

 

Thomas a Kempis — Wikipédia (wikipedia.org)

Traduction et réfléxions par  :

Félicité Robert de Lamennais — Wikipédia (wikipedia.org)

 



   ILLUSTRATION :   Le Christ bénissant, 1502 - Raphaël - WikiArt.org

 
Source: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5810284k/f14.item


Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Christiane-Jehanne

Mv, bonsoir, grand merci à vous, votre gentil remerciement va m'encourager à poursuivre. Belle soirée à vous, amicalement, Christiane.


Message de Mv

Merci beaucoup.


Message de Christiane -Jehanne

Chère amie Doriane, je suis extrêmement touchée, émue de votre si gentil message, de vos compliments, :), je vous remercie infiniment. Ce texte est superbe, texte de méditation. J'essaie de m'adapter, oui, à l'auteur, à son style, et au sujet abordé par l'ouvrage. Je ne lis pas de la même façon, des romans de Delly, Jules Verne, la Comtesse de Segur, ou Hector Malot, etc..., des poésies, des romans policiers, ou encore des contemporains comme Eric Harasym lui même ayant une superbe variété d'approches littéraires avec ses romans et ses Champs phonatoires, c'est un plaisir pour moi et une chance, un honneur. Et si mon travail-plaisir ici vous convient, je suis totalement heureuse, comblée, je vous remercie infiniment :). Merci beaucoup de m'encourager à poursuivre pour Audiocité. Chère Doriane, je vous souhaite une agréable fin de journée, recevez toutes mes amitiés chaleureuses et sincères, :), et... à bientôt.... si mes choix vous tentent ... Si vous avez une demande pour un texte inédit dans notre Catalogue, je serai ravie de vous satisfaire, Christiane.


Message de Doriane

Bonsoir, Christiane-Jehanne, j'arrive doucement au dernier chapitre de "L'Imitation". J'ai bien pris mon temps, et ai aimé cette oeuvre.La traduction de Lammenais est celle que je préfère parmi les 3 rencontrées au hasard d'une bibliothèque, sans doute les connaissez-vous: Celle du grand Corneille qui en a fait une traduction versifiée;cela ne vaut pas Polyeucte, ne m'inspire pas beaucoup, mais sa démarche et son travail me touchent, je ne le connaissais pas sous cet angle-là. A l'autre bout, une traduction récente de Michel Billion qui tente de rendre le contenu plus compréhensible à l'aide d'un langage moderne. De bonnes trouvailles, mais peut-être un peu forcées. Je préfère vraiment la sobriété de Lammenais. En parlant de sobriété, laissez-moi encore vous dire combien j'apprécie votre don de lectrice: J'ai un plaisir fou lorsque vous prenez votre grosse voix pour exprimer les certitudes inébranlables de l'inspecteur Rosic puis passez aussitôt à la tremblante émotion de son interlocuteur. Et voici que dans cette oeuvre de Thomas A Kempis, vous nous offrez un autre aspect de votre talent: vous prenez exactement (enfin, à mon modeste avis!) la voix qui sied à ce genre de texte: une sorte de pudeur, de retenue, comme au seuil d'une réalité sacrée. C'est très beau, vraiment, et je vous remercie.J'espère que vous recevrez des commentaires d'autres lecteurs et je les lirai aussi volontiers. Bonne soirée à vous, avec mon amitié.


Message de Christiane-Jehanne

A : pluie. Merci beaucoup, pluie ! Je vous souhaite une très agréable journée, mes amitiés, Christiane.


Message de pluie

bon


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés



> Toutes les nouveautés

SOUTENEZ-NOUS


Soutenez nous sur typeee

Les Auteurs les plus lus


Abrantès - Achard - Ackermann - Ahikar- Aicard - Aimard - ALAIN- Alberny - Allais - Andersen - Anonyme- Apollinaire - Arène - Assollant - Aubry - Audebrand - Audoux - Aulnoy - Austen - Aycard - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Barbusse - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Bégonia ´´lili´´ - Bellême - Beltran - Bentzon - Bergerat - Bernard - Bernède - Bernhardt - Berthoud - Bible- Bizet - Blasco ibanez - Bleue- Boccace- Borie - Bourget - Boussenard - Boutet - Bove - Boylesve - Brada- Braddon - Bringer - Brontë - Bruant - Brussolo - Burney - Cabanès - Cabot - Casanova- Cervantes - Césanne - Cézembre - Chancel - Charasse - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Claretie - Claryssandre- Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Coppée - Corday - Corneille - Courteline - Darrig - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delarue mardrus - Delattre - Delly- Delorme - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Dourliac - Du boisgobey - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Duruy - Duvernois - Eberhardt - Esquiros - Essarts - Faguet - Fée - Fénice- Féré - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Fontaine - Forbin - Alain-Fournier- France - Frapié - Funck Brentano - G@rp- Gaboriau- Gaboriau - Galopin - Gautier - Geffroy - Géode am- Géod´am- Girardin - Gorki - Gréville - Grimm - Guimet - Gyp- Hardy - Hawthorne - Hoffmann - Homère- Houssaye - Huc - Huchon - Hugo - Irving - Jaloux - James - Janin - Kipling - La bruyère - La Fontaine - Lacroix - Lamartine - Larguier - Lavisse et rambaud- Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Lemaître - Leopardi - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- Lesclide - Level - Lichtenberger - London - Lorrain - Loti - Louÿs - Lycaon- Lys - Machiavel - Madeleine - Magog - Maizeroy - Malcor - Mallarmé - Malot - Mangeot - Margueritte - Marmier - Martin (qc) - Mason - Maturin - Maupassant - Mérimée - Mervez- Meyronein - Michelet - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Moinaux - Molière- Montesquieu- Mortier - Moselli - Musset - Naïmi - Nerval - Orain - Orczy - Ourgant - Pacherie - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Ponson du terrail - Pouchkine - Proust - Pucciano - Pujol - Racine - Radcliffe - Ramuz - Reclus - Renard - Richard - Rilke - Rimbaud - Robert - Rochefort - Ronsard - Rosny aîné - Rosny_aîné - Rostand - Rousseau - Sacher masoch - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwab - Schwob - Scott - Shakespeare - Silion - Silvestre - Steel - Stendhal- Stevenson - Sue - Suétone- T. combe- Tchekhov - Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Tourgueniev - Trollope - Twain - Valéry - Vallès - Van offel - Vannereux - Verlaine - Verne - Vidocq - Villiers de l´isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wells - Wharton - Wilde - Wilkie Collins- Zaccone - Zola Zweig -

--- Liste complète