general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: Florilège des écrits spirituels du Père Jacques de Jésus - Pere jacques de jesus

Florilège des écrits spirituels du Père Jacques de Jésus

(Compilation)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Léa
Livre audio de 25min
Fichier mp3 de 23 Mo

890 - Téléchargements - Dernier décompte le 13.08.19




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 



Musique : Georges Bizet - berceuse
https://musopen.org/fr/music/3294/georges-bizet/berceuse/

Photo:  http://flickr.com/photos/16638697@N00/386762837
Licence: cc-by-sa-2.0.




Lucien Louis Bunel, né en 1900, entre à 31 ans au noviciat au couvent des carmes déchaux de Lille, où il prend le nom de frère Jacques de Jésus. En 1934, il fonde et dirige le Petit Collège Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus à Avon (Seine-et-Marne). Il y enseigne les lettres classiques ; sa manière d’éduquer est un succès.

Pendant la guerre il participe à un groupe clandestin, et offre la protection du collège à des réfractaires du STO et à un professeur juif, lui permettant de donner des cours. Le père Jacques accueille également trois enfants juifs. L’arrestation du père Jacques et des trois enfants, le 15 janvier 1944, a inspiré le film de Louis Malle « Au revoir les enfants ».

Son implication dans la Résistance a motivé sa déportation en Autriche (Mauthausen et Gusen). S'occupant des malades et de l'infirmerie, disant la messe dans le camp, tous les témoins le diront : le père Jacques était près d'eux, aidant ceux qui n'en pouvaient plus, relevant ceux qui tombaient, donnant même son pain à ceux qui avaient faim. Il tombe malade mais trouve encore la force, à la libération du camp, de représenter les Français aux réunions du Comité international des déportés. Il meurt à Linz le 2 juin 1945, à l'hôpital Sainte-Élisabeth. Son corps est transféré à Avon dans le cimetière du Carmel. Il est honoré à Yad Vashem comme un « Juste parmi les nations ».

 

-       Espérance

-       Etre attentif à la présence de Dieu

-       Se laisser envahir par l’amour de Dieu

-       Croire à l’Esprit Saint

-       Trinité

-       Education

-       Testament spirituel

-       Devenir des êtres de solitude

-       Actualité du Carmel

-       Communier à la Présence de Dieu 





Commentaires :


Message de Anonyme

good


Message de Carlina

Merci Léa !
On a besoin de paroles d'espérance
dans notre monde troublé.


Message de mbopdus

très bon livre



Ajouter un commentaire



(Pas de liens ni de code s.v.p)
Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus