general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: Le pouvoir des fables - jean de la fontaine

Le pouvoir des fables

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Sylvie Maillot
Livre audio de 2 min
Fichier mp3 de 1,82 Mo

488 - Téléchargements - Dernier décompte le 24.08.19




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 



Jean De la Fontaine sur Wikicommons


Dans Athène(s) autrefois, peuple vain et léger,Un orateur, voyant sa patrie en danger,Courut à la tribune ; et d'un art tyrannique,Voulant forcer les coeurs dans une république,Il parla fortement sur le commun salut.On ne l'écoutait pas. L'orateur recourutA ces figures violentesQui savent exciter les âmes les plus lentes :Il fit parler les morts, tonna, dit ce qu'il put.Le vent emporta tout, personne ne s'émut ;L'animal aux têtes frivoles,Étant fait à ces traits, ne daignait l'écouter ;Tous regardaient ailleurs ; il en vit s'arrêterA des combats d'enfants et point à ses paroles.Que fit le harangueur ? Il prit un autre tour.« Céres , commença-t-il, faisait voyage un jourAvec l'anguille et l'hirondelle ;Un fleuve les arrête, et l'anguille en nageant,Comme l'hirondelle en volant,Le traversa bientôt. » L'assemblée à l'instantCria tout d'une voix : « Et Céres, que fit-elle ?- Ce qu'elle fit ? Un prompt courrouxL'anima d'abord contre vous.Quoi ? de contes d'enfants son peuple s'embarrasse !Et du péril qui la menaceLui seul entre les Grecs il néglige l'effet !Que ne demandez-vous ce que Philippe fait ? »A ce reproche l'assemblée,Par l'apologue réveillée,Se donne entière à l'orateur :Un trait de fable en eut l'honneur.Nous sommes tous d'Athènes en ce point, et moi-même,Au moment que je fais cette moralité,Si Peau d'Âne m'était conté,J'y prendrais un plaisir extrême.Le monde est vieux, dit-on : je le crois ; cependantIl le faut amuser encor comme un enfant.La Fontaine, Fables
Source: http://www.bacfrancais.com/bac_francais/la-fontaine-le-pouvoir-des-fables.php

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de JC DE HUGUETUI

quel GRAND ce JEAN DE LA FONTAINE.


Message de Pacheco votorantim

C'est magnifique


Ajouter un commentaire



(Pas de liens ni de code s.v.p)
Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus