general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: éloge de la calvitie - Synésius

éloge de la calvitie

(Intégral)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par SPQR
Livre audio de 1h05min
Fichier Mp3 de 59,9 Mo

1590 - Téléchargements - Dernier décompte le 22.08.19




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 



Illustration: Charles II le Chauve (840-877)





Synésios de Cyrène (v. 370 - v. 414), philosophe néoplatonicien, de l'école néoplatonicienne d'Alexandrie. En latin (Alexandrie est romaine de 47 av. J.-C. jusqu'en 616 ap. J.-C.) : Synesius.Synésios est né vers 370 à Cyrène dans la Pentapole (dans le nord de la Libye actuelle) de riches parents grecs qui prétendaient être des descendants des rois spartiates. Il est éduqué à Alexandrie avec son frère Euoptius et y suit notamment les enseignements d'Hypatie. Il lui restera attaché jusqu'à la fin de sa vie (il entretient un courrier assidu avec elle). Il adopte à ce moment la philosophie néoplatonicienne. Par ailleurs, il est ami de Théophile, Patriarche d'Alexandrie et soutiendra la candidature du neveu de ce dernier, Cyrille, au patriarcat.Il retourne dans la Pentapole où il assurera plusieurs fonctions officielles dont des fonctions militaires. En 397, il est envoyé en ambassade auprès du nouvel empereur de Constantinople, Arcadius. Il est chargé d'obtenir une diminution des charges pour la Pentapole. Son séjour dans la capitale de l'Empire et alentours durera 3 ou 4 ans.À son retour, avec la bénédiction du patriarche Théophile, il épouse une chrétienne d'Alexandrie avec qui il eut quatre enfants, qui tous mourront avant lui.De retour en Libye, il est pressenti pour le siège épiscopal de Ptolémaïs alors qu'il n'est (semble-t-il) encore que catéchumène (ce qui fut aussi le cas d'Ambroise de Milan). Malgré ses scrupules, il finit par accepter, sans toutefois renier ses convictions néoplatoniciennes, ni son mode de vie. Ses écrits témoignent de l'évolution de sa pensée.La date de sa mort reste inconnue, elle est généralement estimée aux alentours de 414 parce qu'il ne semble pas avoir été au courant de la mort d'Hypatie, survenue en 415.Source: Wikipedia


Ajouter un commentaire



(Pas de liens ni de code s.v.p)
Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus