general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu
Vous pouvez nous soutenir là : 👉 https://fr.tipeee.com/audiocite - Merci ❤❤❤

Illustration: Fauntleroy - Wilkie Collins

Fauntleroy

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net
Publication : 2021-04-07

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 39min
Fichier Zip de 28 Mo (il contient des mp3)

138 - Téléchargements - Dernier décompte le 29.07.21




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 





Tiré du recueil Une poignée de romans édité en 1864.

 « — Fauntleroy, dit M, Trowbridge, a commis un crime inexcusable, et, il a subi une peine flétrissante... mais Fauntleroy n'en a pas moins été un de mes amis, et j'aurai toujours le courage de le reconnaître comme tel, tant que je serai de ce monde... Sa mémoire m'est encore chère, bien qu'il ait violé un dépôt sacré, bien qu'il ait expié son crime sur la potence.... Ne vous scandalisez pas, M. Wendell !... Je vous dirai, je dirai à tous nos amis ici présents, s'ils veulent bien le permettre, d'où me vient cette espèce de culte, si étrange à vos yeux, et qui me fait si peu d'honneur... C'est une historiette assez curieuse, et qui, je crois, offre quelque intérêt à tout observateur de la nature humaine, indépendamment du jour qu'elle peut jeter sur la biographie du malheureux dont nous parlions... »
 
Traduction :  Émile Daurand Forgues (1813-1883).

Source: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5762214p/f202

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Aurore Boréale

P.S.
Rectificatif:
"D'en perdre un peu le trait!":)


Message de Daniel Luttringer

La moitié ?
Comme vous y allez !
Pourquoi pas les trois-quarts
Ou je ne sais quelle autre quote-part ?


Message de Aurore Boréale

Quand la technicité
Veut prendre le relai
De nos émotions vraies...

Quoi d'étonnant c'est vrai
En spontanéité
Et authenticité...
D'en perdre la moitié!





Message de Daniel Luttringer

(-‿◦☀)


Message de Claryssandre

Ah, cher Daniel, quel plaisir ce matin de retrouver votre voix ( même légèrement rauque) . Cette troisième version est la bonne ! Chère Delphine, désolée de vous contredire, je ne sais laquelle des trois versions publiées vous avez écouté mais la voix de Daniel était quasi... méconnaissable. Je ne sais que trop combien la voix est fragile (et précieuse !). J'ai l'ouïe très fine et perçois très bien les fluctuations naturelles dues aux petits et gros rhumes, enrouements...et hormis une ou deux fois, inquiète, pour conseiller le repos et la modération, je ne me permets pas de le relever et signaler justement parce que Daniel n'est pas une machine. Ceci dit sans rancune ni animosité. Le débat est clos si Daniel est satisfait de ses derniers arrangements. Je vais réécouter cette nouvelle fort plaisante de Collins. Merci. Bonne journée et lectures à tous deux ! A tous. Soyez prudents et faites bien attention à vous. C'est finalement la seule chose importante.


Message de Daniel Luttringer

Le mieux est l'ennemi du bien, n'est-ce pas Claryssandre (et Delphine) ! J'ai fait un nouvel ajustement qui me convient à peu près.


Message de Delphine

Si je peux me permettre, je ne trouve pas que la voix de Daniel soit changée: dans cette lecture de Fauntleroy, on repère une certaine fatigue, laquelle donne un son plus rauque.
Ce qui ne serait ni surprenant, ni critiquable: la voix humaine n'est pas celle d'un robot programmé, mais bien un organe musculaire qu'il faut parfois laisser se reposer (`-`)



Message de Claryssandre

Ouh ! La deuxième version est pire cher Daniel. Désolée d'être si critique, mais votre voix a perdu tout humanité ; on dirait la voix numérique d'un automate. Votre souhait de recherche d'amélioration est louable en soi mais incompréhensible pour moi. Suis je la seule à penser qu'un changement de rythme est totalement inutile. Votre diction et débit sont PARFAITS depuis votre toute première lecture et ont très largement trouvé leurs adeptes et admirateurs ! J'espère surtout ne pas vous avoir froisser. Bonne soirée.


Message de Aurore Boréale

Ainsi il s'attarda
Sur les bords du delta

L'adolescence me va
Songea-t-il à tout-va

Et de cet atout là
Depuis il prospéra
Qui-va-là!



Message de Daniel Luttringer

Adolescence attardée alors,
Boréale Aurore !


Message de Aurore Boréale

Chercher la perfection...

Louable est l'intention
De porter attention
Ainsi à la diction




Message de Aurore Boréale

Avant écoute et de manière tout à fait aléatoire:
peut-être la mue de l'adolescence, me dis-je...


Message de Daniel Luttringer

Merci Claryssandre de me signaler cela : en fait, j'essaie d'atténuer l'accélération de mon débit avec un ajustement sur le logiciel d'enregistrement, et je me suis manifestement trompé sur le chapitre 1. Je viens de le remettre en ligne rectifié, mais il est vrai que vous devriez ressentir une légère diminution du tempo.


Message de Claryssandre

Je commence juste l'écoute et je suis très surprise. Votre voix est beaucoup plus grave, la diction un peu pkus lente... Un petit problème technique ? Un changement de matériel ?


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés



> Toutes les nouveautés

SOUTENEZ-NOUS


Soutenez nous sur typeee

Les Auteurs les plus lus


Achard - Ahikar- Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Andersen - Anonyme- Aulnoy - Austen - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Beltran - Bergerat - Bernard - Bible- Bleue- Boccace- Borie - Bourget - Boussenard - Bove - Boylesve - Braddon - Bringer - Brontë - Bruant - Brussolo - Cervantes - Chancel - Charasse - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Claretie - Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Corday - Corneille - Courteline - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delattre - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Duruy - Eberhardt - Esquiros - Essarts - Faguet - Fée - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Fontaine - Alain-Fournier- France - Funck Brentano - G@rp- Gaboriau- Gaboriau - Galopin - Gautier - Géode am- Géod´am- Girardin - Gréville - Grimm - Gyp- Hawthorne - Hoffmann - Homère- Houssaye - Huchon - Hugo - James - Kipling - La Fontaine - Lacroix - Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Lemaître - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- Lesclide - London - Lorrain - Loti - Louÿs - Lycaon- Machiavel - Madeleine - Malcor - Mallarmé - Malot - Mangeot - Marmier - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Mérimée - Michelet - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Moinaux - Molière- Montesquieu- Mortier - Moselli - Musset - Orain - Ourgant - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Racine - Radcliffe - Ramuz - Renard - Rilke - Rimbaud - Rochefort - Rosny_aîné - Rousseau - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwob - Scott - Shakespeare - Silion - Silvestre - Stendhal- Stevenson - Sue - Suétone- Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Tourgueniev - Trollope - Twain - Valéry - Vallès - Vannereux - Verlaine - Verne - Villiers de l´isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wells - Wharton - Wilde - Zola

--- Liste complète