general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: Madame de Sévigné et ses enfants à la cour de Versailles - Paul Lacroix

Madame de Sévigné et ses enfants à la cour de Versailles

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 1h29min
Fichier Zip de 65 Mo (il contient des mp3)

148 - Téléchargements - Dernier décompte le 13.10.19




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 






Cette nouvelle historique est extraite des « Contes littéraires du bibliophile Jacob à ses petits-enfants » parus en 1897.
 

« C’était à la fin de 1662. Charles de Sévigné avait atteint sa seizième année, sa soeur Françoise allait avoir quinze ans : l’un devait bientôt se préparer à entrer dans la carrière militaire ; l’autre était déjà digne de paraître à Versailles, auprès de sa mère, la belle et charmante marquise de Sévigné, qu’une absence de douze années n’avait pas fait oublier de ses contemporains de l’ancienne cour.

Cette jeune fille se trouvait douée de tous les avantages que la nature avait départis à sa mère, mais elle n’en savait pas encore le prix, car elle était d’une modestie sans pareille et d’une excessive timidité, qui ne diminuait pas la conscience qu’elle pouvait avoir de la distinction de sa figure et de son esprit. Son frère, au contraire, qui n’était, ni moins beau, ni moins bien fait, ni moins spirituel, s’exagérait peut-être ses qualités et son mérite, en se croyant appelé à marcher l’égal des plus nobles et des plus brillants seigneurs de la cour de Louis XIV. »

 



Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Daniel Luttringer

Pour vous servir, chers et chères !


Message de AMS54

DANIEL LUTTRINGER : MERCI POUR VOS LECTURES QUI SONT EXTRAORDINAIRES


Message de La Fée Coupaille

Très jolie chronique mêlant mystère, suspense et émotion. L'orgue n'est vraiment pas magique... dramatique et fatal, plutôt. Ô le diabolique inventeur ! Merci Daniel pour cette lecture excellente.



Ajouter un commentaire



(Pas de liens ni de code s.v.p)
Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus