general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: Correspondance ratée - Birdman

Correspondance ratée

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Anouk
Livre audio de 09min
Fichier mp3 de 8 Mo

923 - Téléchargements - Dernier décompte le 20.11.18




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 



Source : http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre36235.html Musique : Auguste Durand
Valse [Op 83 no. 1]
Interprétée au piano par  Markus Staab
Sous licence creative commons by
https://musopen.org/music/composer/auguste-durand/



PDF version Ebook ILV 1.4 (juin 2011)
Licence : Licence Creative Commons (by)
http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/
Correspondance ratée
Lettre écrite le 5 mai 1984 (non envoyée).
Mon Amour,
Je ne peux plus taire ce sentiment qui me hante. Lorsque chaque matin je
t'aperçois, à l'entrée du lycée, toute de jeans vêtue, véritable icône de mode
avec ton bandana rouge, tes Converse roses, et, suprême délicatesse, les
mêmes mitaines en dentelle que Madonna dans son clip « Like a Virgin »,
je sais au plus profond de moi-même que tu es la femme de ma Vie.
Too shy, shy... Words don't come easy... Les cassettes qui tournent en
boucle dans mon walkman autoreverse me rappellent combien il m'est
difficile de te faire cette confession alors même que tu sors avec Marc,
mon meilleur ami. Samedi dernier, tu me reprochais l'attitude cynique qui
est devenue ma marque de fabrique. Ne peux-tu voir que derrière cette
façade désabusée, derrière mes coups de folie aux tendances parfois
suicidaires (il m'arrive de fumer deux cigarettes coup sur coup au bar du
lycée, ou de faire trois fois le tour du quartier, plein gaz, aux manettes de
ma 103 SP), se cache le désespoir d'un homme qui, à l'aube de sa vie
d'adulte, fait le constat amer qu'il ne pourra peut-être jamais aimer ?
Je suis fou de toi. Je te veux pour moi, je ne peux plus supporter que tu
sois à un autre. Il faut maintenant que tu choisisses. Jeudi prochain, je
t'attendrai, après l'étude, à la table située près du flipper. J'aurai commandé
deux Pepsi Cola (je sais que tu le préfères au Coca, tu vois, je te connais
tellement bien). Si tu ne viens pas, je comprendrai. Tu n'entendras plus
parler de moi. J'irai tâcher de noyer mon malheur dans une vie d'aventures,
marin au long cours, agent secret, combattant d'élite à la Légion Etrangère
(ou peut-être pensionnaire au lycée Notre-Dame, d'autant plus que Maman
ne serait pas contre, vu leur pourcentage de réussite au bac. Ah ! Les
parents et leur vision étriquée de la vie !)...
Je suis à toi,
Guillaume
Lettre écrite le 18 septembre 1992 (non envoyée).
Mon Amour,
L'annonce de tes fiançailles avec Marc est venue raviver cette sourde
douleur avec laquelle j'ai pris l'habitude de vivre. L'interruption brutale des
mes études de psycho, ces filles qui me tombent dans les bras, et dont
j'oublie immédiatement le visage, cette manière que j'ai de brûler la vie
intensément, tout cela n'est que de la poudre aux yeux, un médiocre
succédané au bonheur que j'ai raté. Je t'aime, depuis toujours, depuis le
premier jour. Ne prétends pas l'ignorer, certains regards ne trompent pas.
J'ai tenté d'exorciser mes démons en écrivant le roman de mon histoire.
Mais que m'importent la richesse et la célébrité (Papa a trouvé le manuscrit
très bon, et va l'éditer pour la rentrée littéraire), alors que je ne t'ai pas,
toi ?
Aujourd'hui, je te demande de quitter Marc, et la promesse d'un confort
tranquille. C'est une folie, je le sais, mais peut-on vivre sans folie ? Sois
ma Courtney Love, je serai ton Kurt Cobain...
Vendredi soir, je t'attendrai en bas de chez toi, dans ma nouvelle 205 junior
(avec les sièges en jeans). Rejoins-moi.
Je suis à toi,
Guillaume
Lettre écrite le 20 mars 2010 (non envoyée).
Mon Amour,
Tu m'as dit, à ce dîner où nous nous sommes revus pour la première fois
après plus de quinze ans, que tu avais aimé mon dernier roman. Sans doute
as-tu compris que ce quadragénaire charismatique, aux multiples
conquêtes, à la vie facile et médiatisée, qui ouvre brusquement les yeux sur
la vacuité de son existence n'était autre que moi, tout comme tu es le
personnage de Clara, son premier amour (j'ai habilement changé les
prénoms afin de préserver notre intimité). Nous tournons tous deux dans
nos cages dorées, toi dans ta maison bourgeoise de Neuilly-sur-Seine, moi
écumant les boîtes de nuit branchées au bras de top modèles aux plastiques
parfaites (mais tellement superficielles !).
Nathalie, tes trois enfants et ton chirurgien esthétique de mari ne doivent
pas être une entrave à ton bonheur. Tu connais maintenant l'adresse de
mon pavillon à Montparnasse, je l'ai mentionnée plusieurs fois à ton
attention. Je t'y attendrai, tous les soirs (téléphone quand même avant pour
vérifier que je ne suis pas sorti).
Je suis à toi,
Guillaume
Lettre envoyée le 3 décembre 2027.
Nathalie,
J'ai reçu samedi cette lettre où tu me dis tout. Ton amour pour moi, dès le
premier regard. Ton aventure adolescente avec Marc, pour exister à mes
yeux, et dont tu n'as jamais su te sortir (tu attendais de moi un geste qui
n'est pas venu, mais comment pouvais-je t'arracher à mon meilleur ami ?).
Ces années de sacrifice, pour tes enfants, puis pour ton mari, que tu as
accompagné fidèlement jusqu'au bout. Ces années à prendre de mes
nouvelles par les journaux, à jalouser de loin mes conquêtes. Cet espoir qui
te saisit en retrouvant une liberté si durement acquise. Je suis infiniment
touché par ces révélations.
Toutefois, ma compagne actuelle, l'ex mannequin Ingrid Lindstrom, vient
de tomber enceinte (à ma grande surprise). Ton exquise sensibilité
comprendra donc que je ne peux la quitter en un moment aussi délicat. Je
te souhaite tout le bonheur que tu mérites.
Bien à toi,
Guillaume
Source: http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre36235.html

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de monique

merci


Ajouter un commentaire



(Pas de liens ni de code s.v.p)
Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés
---



> Toutes les nouveautés

Les Auteurs les plus lus


About - Abrantes - Achard - Ackerman - Ahikar- Aicard - Aimard - Alexandre - Allais - Amnesty International- Anatole France- Andersen - Andreïev - Anonyme- Apollinaire - Arène - Assollant - Aulnoy- Aulu gelle- Austen - Baillon - Balzac - Banville - Barbara - Barbey d aurevilly - Barrios - Barry - Baudelaire - Baure - Bazin - Beauclair - Beaumarchais- Beauvoir - Beecher stowe - Bellay - Beltran - Bergerat - Bernard - Bernardin de Saint Pierre - Bible- Billot - Block - Bloy - Bohoussou - Boileau - Borie - Bosquet - Bossuet - Bourdaud - Bourget - Bouzou - Bove - Boylesve - Brontë - Bruant - Brunet - Buchan - Burney - Canel - Catherine H- Champfleury- Chasles - Chateaubriand - Cheniti - Chevalier - Chevalier à la Rose- Choderlos de Laclos - Chtchédrine - Cicéron- Claretie - Colet - Collectif- Collégiens de Fontenilles- Comtesse de ségur- Comtesse de ségur - Conan Doyle - Contes médiévaux- Coppee - Corneille - Cotard - Coudrier - Courteline - Crevel - Croix - Cros - Cuomo - Curwood - D´holbach- Dagorne - Dandurand - Dantin - Daudet - De condorcet - De gouges - De Heredia - De laveleye - De nerval - De pawlowski - De renneville - De staël - De vesly - Del - Delattre - Denon - Des tilleuls - Desbordes Valmore - Descartes - Desnos - Deulin - Dickens - Diderot - Dionne - Domergue - Dostoïevski - Dumas - Dumas fils - Dumont - Dupire - Duruy - Eberhardt - Elidée- Erckmann - Erckmann chatrian- Ésope- Essarts - Fabre - Faguet - Fedydurke - Fénelon- Féré - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flamant - Flat - Flaubert- Fleury - Florian - Foa - Focillon - Forneret - Fourest - Alain-Fournier- France - Frechette - Fredleborgne - FrihD - G@rp- Gaboriau- Galopin - Garot - Gaskell - Gautier - Gazoufer - Gehenot - Glardon - Godwin - Gogol - Gonzales - Gozlan - Gréville - Grimm - Gyp- Hache - Hawthorne - Hérédia - Hodja - Hoffmann- Hoffmann - Homère- Houssaye - Huchon - Hugo - Ista - James - Jammes - Janin - Jost - Kardec - Karr - Khayyam - Kipling - Kokovtsov - L´epinay - La Fontaine - La rédaction- Lacroix - Lamartine - Lancourt - Le Braz - Le Rouge - Le Saint - Leblanc - Leclerc de Buffon - Leconte de Lisle - Lehr - Lemonnier - Leopardi - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- Lesage - Level - Lévêque - Lewis - London - Lorrain - Loti - Louÿs - Lycaon- M.B.- Machiavel - Madame de La Fayette- Madeleine - Mallarmé - Malot - Margueritte - Marivaux- Marmier - Martin (fr) - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Maupassant - Maurière - Meer - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Mistral - Moinaux - Molière- Montaigne- Montesquieu- Moreau - Mouton - Muller - Musset - Musset - NaÏmi - Nerincx - Nicloux - Noailles - Nodier - Normand - O.henry- Orain - Ouida- Ourgant - Pavie - Pelletier - Pergaud - Perrault - Pichler - Poe - Polo - Pouchkine - Prévost - Proust - Racine - Radcliffe - Radiguet - Ramuz - Rémy- Renard - Retbi - Richepin - Rilke - Rimbaud - Rod - Rodenbach - Rolland - Rollinat - Ronsard - Rosny_aîné - Rostand - Rousseau - Rousseau - Sachermasoch - Sade - Saint amand - Sainte beuve - Sainte croix - Samain - Sand - Schnebelen - Scholl - Schwob - Scott - Sénèque- Shakespeare - Silion - Silvestre - Stendhal- Stevenson - Sue - Summer - Syhemalik- Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Toudouze - Tourgueniev - Traski - Trollope - Twain - Valery - Valéry - Vallès - Vannereux - Verhaeren - Verlaine - Verne - Vicaire - Vigny - Villiers de l isle adam- Vogue (de) - Voltaire- Voragine - Wells - Wharton - Wilde - Zaccone - Zola

--- Liste complète