general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu
Vous pouvez nous soutenir là : 👉 https://fr.tipeee.com/audiocite - Merci ❤❤❤

Illustration: Les Dos Bleus (témoignage de guerre) - Charles Dejean

Les Dos Bleus (témoignage de guerre)


Enregistrement : Audiocite.net
Publication : 2024-02-02

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 52min
Fichier Zip de 36,6 Mo (il contient des mp3)

121 - Téléchargements - Dernier décompte le 29.02.24




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 




LES DOS BLEUS
Témoignage de guerre 1914-1918
Vécu et écrit par Charles DEJEAN

Mémoires de l’Attaque de l’Aisne - 16 Avril 1917
- Bataille du Chemin des Dames avec les Bataillons de Tirailleurs Sénégalais -

Dans ses mémoires, Charles, 29 ans, nous embarque avec lui dans les tranchées, nous faisant part de ses émotions… et ses ressentis…

Grâce à ses descriptions précises de l’environnement, il nous donne vraiment l’impression d’y être, de vivre cette terrible journée.

Il nous confie aussi ses doutes, ses questionnements, son incompréhension parfois devant tant d’horreur et la déroute mentale qui les guette tant leur épuisement est intense, leur désarroi immense, et la mort si proche…

Si vous souhaitez pouvoir comprendre ce qu’ont pu vivre ces hommes… venez vous plonger à ses côtés dans son récit !

***INTRODUCTION***

Cher lecteur,

Passionnée de généalogie, j’ai déniché, parmi des documents familiaux conservés avec soin dans un placard par mes grands-parents Yves et Maguie DEJEAN, une enveloppe très ancienne sur laquelle était écrit « Mémoires de l’Attaque de l’Aisne 16 Avril 1917 ».

A l’intérieur j’ai découvert un ensemble de feuillets écrits et numérotés par mon arrière-grand-père Charles DEJEAN.

Dès les premiers mots j’ai été emportée dans le récit de ses souvenirs effroyables, et en même temps, l’analyse de ses sentiments m’a permis de mieux comprendre ce qu’il a pu vivre et ressentir lors de cette guerre des tranchées…

Trouvant son témoignage fort et poignant, j’ai souhaité le retranscrire afin qu’il soit mis au jour pour être partagé.

Caroline Dupin-Revel
(son arrière-petite-fille)

***BIOGRAPHIE de Charles DEJEAN***

 Charles nait à Montclar le 7 février 1888 dans un petit village de l’Aveyron, il est le second d’une famille de 6 enfants : Hélène, Charles, Joseph, Marie-Louise, Henriette et son jeune frère Pierre.

 Sa mère, Laure de Faramond de Montels, originaire du Château de Tellières à Faussergues (Tarn), très pieuse, aime lire et conter lors de veillées familiales, elle impose aussi beaucoup de rigueur.

Son oncle maternel, Maurice de Faramond, Ecrivain, Poète et Dramaturge, vit à Paris et leur envoie ses écrits régulièrement.

Son père, Joseph Dejean, est Maire de Montclar, où il exerce la fonction de Notaire de père en fils, depuis quatre générations.

Grâce à cette éducation, Charles sera loyal, exigeant envers lui-même, courageux, très humain, attiré par la découverte de nouvelles contrées et de nouvelles cultures.

Après avoir étudié au Petit Séminaire de Belmont dans l’Aveyron, il décide alors par vocation de s’orienter vers des études de Médecine et non pas de Notaire comme traditionnellement de père en fils ! Suivant sa voie, il est reçu à l’Ecole de Santé de la Marine à Bordeaux où il devient médecin, et aimant voyager, choisit la Coloniale.

Après 3 ans comme Médecin en Afrique Occidentale, où il découvre et apprécie la culture Africaine, il rejoint les troupes Françaises en guerre pendant laquelle son courage est récompensé par diverses citations et médailles. C’est à ce moment-là qu’il participe à l’Attaque de l’Aisne (Bataille du Chemin des Dames) dont il écrit le récit de cette terrible journée du 16 Avril 1917.

Il exerce ensuite à l’Hôpital militaire de Fréjus (Var) en tant qu’Ophtalmo et ORL. Puis promu Médecin Major il est affecté en septembre 1919 à l’Hôpital de Saigon en Indochine opérant civils et militaires, et enfin en octobre 1920 à l’Hôpital de Beyrouth en Syrie.

 En 1921 il quitte l’armée et épouse Emilie Truc (Fille du Pr Hermentaire TRUC Chirurgien Ophtalmo à Montpellier), ils ont 4 enfants : Simone, Yves, Robert et Marie-Claude. Yves Dejean (1929-2010) suivant les traces de son père, deviendra Chirurgien ORL à la Faculté de Médecine de Montpellier. 

Charles toujours désireux d’apprendre, présente en 1924 une thèse scientifique remarquable, soutenue en Sorbonne à Paris. Puis en 1928, il est nommé Chef de Clinique Ophtalmologique où ses belles qualités d’esprit et de coeur sont reconnues. Reçu 1er à l’Agrégation en 1931, il devient le Professeur Charles Dejean Chirurgien Ophtalmo à Montpellier. Charles est décrit comme un « Chirurgien élégant et d’une adresse extrême, maitrisant les opérations réputées les plus difficiles de son temps ». De plus son enseignement est particulièrement apprécié par les étudiants.

Au cours de sa carrière, il est l’auteur et co-auteur de 218 divers articles et ouvrages médicaux ! C’est dire si Charles aimait écrire et transmettre ! 

Il fut lauréat, puis membre de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier, section Médecine (siège 26) en 1962. 

Ayant sans cesse l’envie d’aider, il souhaite améliorer la vie des personnes malvoyantes, et s’investit au travers des « Ecoles Ateliers des Aveugles » fondé et dirigé pendant près de 30 ans par le Pr Truc Hermentaire (son beau-père) à Montpellier.

Passionné d’histoire et ayant gardé son goût pour l’aventure, il voyage souvent : au Cambodge où il soigna la famille royale, au Laos où il fut le Fondateur de la Faculté de Médecine de Vientiane, mais aussi au Mexique, en Egypte, en Grèce, en Crète…

Sa petite fille Isabelle Dejean-Dupin se souvient :

« Enfants, nous admirions les diverses statuettes venant de ces pays lointains, qui ornaient son immense bibliothèque. Nous adorions aussi lorsqu’il nous projetait ses diapositives et nous racontait les récits de ses voyages qui nous laissaient rêveurs… mais il ne nous parla jamais de la guerre ni de ce terrible épisode de l’Attaque de L’Aisne, découvert grâce à ses feuillets retrouvés par ma fille Caroline, son arrière-petite-fille, en cette année 2024 soit 107 ans plus tard… »

Il décédera à Montpellier en 1975.

Charles a toujours gardé le goût de la littérature, il a l’art de raconter, voici donc son récit :

« Mémoires de l’Attaque de l’Aisne »
 

Auteur du témoignage "LES DOS BLEUS" : Charles DEJEAN (1888-1975), Médecin Militaire puis Chirurgien Ophtalmo Professeur à la Faculté de Médecine de Montpellier (Hérault-34).

Couverture : Kreamand Studio / Benoit Dupin (son arrière-petit-fils)



Commentaires :


Message de Caroline

Merci Véro pour votre adorable message, j'en suis très touchée. Un immense merci à Daniel, pour son émouvante lecture qui nous emporte aux côtés de Charles mon arrière-grand-père ! Caroline


Message de véro

bonjour. merci beaucoup pour ce magnifique témoignage et c'est toujours bon de conserver les récits racontés sur le vif car on ne sait jamais, la preuve, Caroline a trouvé ce qui est devenu ce magnifique livre lu par Daniel qui, en effet, a su en transmettre toutes les émotions. j'avoue avoir été très touchée aussi et vous remercie encore:
véro avec ma sincère amitié.


Message de Caroline

Merci Claude Fée et Claryssandre vos messages me touchent, cela me fait chaud au coeur que le témoignage de mon arrière-grand-père se transmette. Caroline


Message de Claryssandre

Un immense MERCI pour le partage et la lecture de ce témoignage puissant et bouleversant !


Message de Claude Fée

Grand merci pour la transmission de ce document si bien lu par Daniel !


Message de Caroline

Merci Lisa et LAURENT27 pour vos messages.
Contente d'avoir partagé ce témoignage de mon arrière-grand-père avec vous.
Un grand Merci à Daniel pour son émouvante lecture.
Caroline


Message de LAURENT27

merci beaucouP


Message de Lisa

Merci d'avoir retranscrit ce témoignage fort de Charles Dejean, si bien lu par Daniel qui a su en rendre toutes les émotions. Un grand Merci pour ce partage!


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés



> Toutes les nouveautés

SOUTENEZ-NOUS


Soutenez nous sur typeee

Les Auteurs les plus lus


Abrantès - Achard - Ackermann - Ahikar- Aicard - Aimard - ALAIN- Alberny - Allais - Amnesty International- Andersen - Anonyme- Apollinaire - Arène - Assollant - Aubry - Audebrand - Audoux - Aulnoy - Austen - Aycard - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Barbusse - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Bégonia ´´lili´´ - Bellême - Beltran - Bergerat - Bernard - Bernède - Bernhardt - Berthoud - Bible- Bizet - Blasco ibanez - Bleue- Boccace- Borie - Bourget - Boussenard - Boutet - Bove - Boylesve - Brada- Braddon - Bringer - Brontë - Bruant - Brussolo - Burney - Cabanès - Cabot - Casanova- Cervantes - Césanne - Cézembre - Chancel - Charasse - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Claretie - Claryssandre- Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Coppée - Corday - Corneille - Courteline - Darrig - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delarue mardrus - Delattre - Delly- Delorme - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Dourliac - Du boisgobey - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Duruy - Duvernois - Eberhardt - Esquiros - Essarts - Faguet - Fée - Féré - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Fontaine - Forbin - Alain-Fournier- France - Frapié - Funck Brentano - G@rp- Gaboriau- Gaboriau - Galopin - Gautier - Géode am- Géod´am- Girardin - Gorki - Gréville - Grimm - Guimet - Gyp- Hardy - Hawthorne - Hoffmann - Homère- Houssaye - Huc - Huchon - Hugo - Irving - Jaloux - James - Janin - Kipling - La Fontaine - Lacroix - Lamartine - Larguier - Lavisse et rambaud- Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Lemaître - Leopardi - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- Lesclide - Level - Lichtenberger - London - Lorrain - Loti - Louÿs - Lycaon- Machiavel - Madeleine - Maizeroy - Malcor - Mallarmé - Malot - Mangeot - Margueritte - Marmier - Martin (qc) - Mason - Maturin - Maupassant - Mérimée - Mervez- Meyronein - Michelet - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Moinaux - Molière- Montesquieu- Mortier - Moselli - Musset - Naïmi - Nerval - Orain - Ourgant - Pacherie - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Ponson du terrail - Pouchkine - Proust - Pucciano - Pujol - Racine - Radcliffe - Ramuz - Reclus - Renard - Richard - Rilke - Rimbaud - Robert - Rochefort - Ronsard - Rosny aîné - Rosny_aîné - Rostand - Rousseau - Sacher masoch - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwab - Schwob - Scott - Shakespeare - Silion - Silvestre - Steel - Stendhal- Stevenson - Sue - Suétone- T. combe- Tchekhov - Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Tourgueniev - Trollope - Twain - Valéry - Vallès - Van offel - Vannereux - Verlaine - Verne - Vidocq - Villiers de l´isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wells - Wharton - Wilde - Wilkie Collins- Zaccone - Zola Zweig -

--- Liste complète