general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu
Vous pouvez nous soutenir là : 👉 https://fr.tipeee.com/audiocite - Merci ❤❤❤

Illustration: Rêve d'enfer - Gustave Flaubert

Rêve d'enfer

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Daniel Luttringer
Livre audio de 1h05min
Fichier Zip de 45 Mo (il contient des mp3)

201 - Téléchargements - Dernier décompte le 19.11.20




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 





Allégorique, romantique, poétique, ésotérique, exalté : ce texte du jeune Flaubert date de 1837.

Le chapitre 1 : « La terre dormait d’un sommeil léthargique, point de bruit à sa surface, et l’on n’entendait que les eaux de l’océan qui se brisaient en écumant sur les rochers. La chouette faisait entendre son cri dans les cyprès, le lézard baveux se traînait sur les tombes, et le vautour venait s’abattre sur les ossements pourris du champ de bataille.

Une pluie lourde et abondante obscurcissait la lumière douteuse de la lune, sur laquelle roulaient, roulaient et roulaient encore les nuages gris qui passaient sur l’azur.

Le vent de la tempête agitait les vagues et faisait trembler les feuilles de la forêt ; il sifflait dans les airs tantôt fort, tantôt faible, comme un cri aigu domine les murmures.

Et une voix sortit de la terre et dit :

— Fini le monde ! que ce soit aujourd’hui sa dernière heure !

— Non, non, il faut que toutes les heures sonnent.

— Hâte-les, dit la première voix. Extermine l’homme dans un septième chaos et ne crée pas d’autres mondes.
— Il y en aura encore un, supérieur à celui-ci.

— Tu veux dire plus misérable, répondit la voix de la terre. Oh ! finis, pour le bien de tes créatures ; puisque tu as manqué jusqu’à présent toutes tes œuvres, au moins ne fais rien désormais.

— Si, si, répondit la voix du ciel, les autres hommes se sont plaints de leur faiblesse et de leurs passions ; celui-la sera fort et sans passions. Quant à son âme…

Ici la voix de la terre se mit à rire d’un rire éclatant, qui remplit l’abîme de son immense dédain. »

Source: https://fr.wikisource.org/wiki/R%C3%AAve_d%E2%80%99enfer

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Art Libre.
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) SA (Partage dans les mêmes conditions).


Commentaires :


Message de Daniel Luttringer

Lecture plus complexe qu'à l'accoutumée. Merci, Arnaud.


Message de Arnaud Fontaine

Un texte hybride car très poétique. La voix de Daniel Luttringer lui donne en plus une puissance hypnotique. Très bon moment.


Message de Daniel Luttringer

Un grand merci, June, vu la particularité du style de Flaubert (même à ses débuts, voyez) : constamment l'on passe d'une dimension à une autre.


Message de June

Très bien raconté.


Message de Daniel Luttringer

Pas le plus simple des textes de ce génie, dirais-je ! Merci, Claude.


Message de claude Fée

Merci pour cette émouvante lecture de ce texte de Flaubert !


Message de Daniel Luttringer

Comme un pro, vous exagérez, Delphine, on va dire comme un amateur éclairé, d'accord ?
Un grand merci, en tout cas.


Message de Delphine

Bien sûr que non !
Vous êtes équipé comme un pro: la vedette, c'est votre voix !
D'ailleurs, (égoïstement) je rends grâce au Ciel pour votre talent.


Message de Daniel Luttringer

Certes, Delphine, mais je suis sûr que vous n'entendez pas en bruit de fond mon ventilateur !


Message de Delphine

Rêve d'enfer pour la canicule (⊙_◎)


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés



> Toutes les nouveautés

SOUTENEZ-NOUS


Soutenez nous sut typeee

Les Auteurs les plus lus


Achard - Ahikar- Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Andersen - Anonyme- Aulnoy - Austen - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Beltran - Bergerat - Bernard - Bible- Bleue- Boccace- Borie - Bourget - Bove - Boylesve - Braddon - Bringer - Brontë - Bruant - Brussolo - Cervantes - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Claretie - Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Corneille - Courteline - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delattre - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Eberhardt - Essarts - Faguet - Fée - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Alain-Fournier- France - G@rp- Gaboriau- Gaboriau - Galopin - Gautier - Géod´am- Girardin - Gréville - Grimm - Gyp- Hawthorne - Hoffmann - Homère- Huchon - Hugo - James - Kipling - La Fontaine - Lacroix - Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- London - Loti - Louÿs - Lycaon- Machiavel - Madeleine - Malcor - Mallarmé - Malot - Marmier - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Molière- Montesquieu- Moselli - Musset - Orain - Ourgant - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Racine - Radcliffe - Ramuz - Renard - Rilke - Rimbaud - Rochefort - Rosny_aîné - Rousseau - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwob - Shakespeare - Silion - Silvestre - Stevenson - Sue - Suétone- Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Tourgueniev - Trollope - Twain - Vallès - Vannereux - Verlaine - Verne - Villiers de l´isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wells - Wharton - Wilde - Zola

--- Liste complète