Version pour mal voyants
Menu

Illustration: Les Arenes d'Oobioche (Prologue-B) - André Borie
Site de l'auteur

Les Arenes d'Oobioche (Prologue-B)


Enregistrement : Éditions de l'À Venir
Genre: Science fiction

Lu par Aldor, Alexandre, Atumi, Bernard, Christian Martin, Christophe, Christophe Huber, Ezwa, Fred, Kaael, Ka00, Mario Fecteau, Micha, Pierre, Taurec. Illustration: Dimitri RASTORGOUEFF
Livre audio de 9min
Fichier Mp3 de 9,7 Mo
écouter
Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Inviter
un(e) ami(e)
Signaler
une erreur




Adaptation audio d'un roman fanique d'André Borie se déroulant dans l'univers de Perry Rhodan.
Deuxième aventure de Masas PAVEL (vous trouverez la première ici). "Masas PAVEL et ses frères sont chargés par Atlan de voler au secours d'un peuple d'ursidés. C'est plus tard que les choses virent vraiment mal!"
+++ Chapitre Suivant
+++ Chapitre Prédécent

Musiques de Christian Martin / NewPort Orchestra

Podcast des éditions de l'à venir


LES ARÈNES D'OOBIOCHE
Un Fan-Roman de l'Univers de Perry Rhodan
André BORIE (08/2002)



PROLOGUE

Atlan repoussa le dossier qu'il venait de consulter. Puis, après une courte hésitation, il enfonça le bouton du télécom qui trônait à sa droite, sur le vaste bureau.
– Oui, Lord-Amiral ?
– Wesley, savez-vous où se trouve Masas Pavel actuellement ?
– Un instant, Lord-Amiral, je me renseigne.
L'Arkonide, maître incontesté de l'O.M.U., quitta son fauteuil et se dirigea vers la baie vitrée qui dominait la capitale du Monde de Cristal.
– Tu parais soucieux, Grand Chef.
Atlan se retourna lentement et eut un bref sourire à l'adresse de l'Émir qui se prélassait dans un profond fauteuil.
– Oui, petit. Je viens de recevoir un véritable appel au secours d'un peuple de la constellation australe du Centaure, les Delhians. Et j'hésite sur la manière de les aider.
– Facile ! Tu me donnes une escadre de l'O.M.U, et je pars résoudre leurs problèmes !
Bien que connaissant parfaitement le caractère un peu hâbleur du mulot-castor, mais également son dévouement désintéressé et son intrépidité parfois excessive, le Lord-Amiral ne put s'empêcher de rire :
– Merci de ton offre, mais je te rappelle que tu décolles dans deux heures sur le Thora II pour rejoindre Terrania où t'attend Perry.
L'unique incisive de l'Ilt apparut tandis qu'il pépiait :
– Et tu vas encore envoyer cette pauvre Masas dans un sac de nœuds !
L'intercom évita à l'Arkonide de répondre.
– Lord-Amiral, Masas Pavel est actuellement en congé. Elle est dans sa famille, sur Carsac.
– Bien. Essayez de la contacter, et quand vous l'aurez, passez-la moi dans mon bureau.
– À vos ordres !
L'Émir s'étira longuement avant de sauter à bas de son siège.
– Atlan, j'ai encore un peu de temps devant moi. Tu ne veux pas me dire de quoi il retourne ?
– C'est vrai, petit, tu n'as pas de chance avec moi : pas de possibilité de lire dans mon esprit !
Le “ fleuron ” de la Milice des Mutants prit un air profondément peiné. D'un ton plein de reproche, il s'écria :
– Voyons Atlan ! Comment peux-tu supposer que j'essaie de connaître tes pensées !
– Parce que ce n'est pas le cas ? ironisa son interlocuteur.
Puis reprenant son sérieux, il continua :
– Comme je sais que tu es souvent de bon conseil, je vais te raconter succinctement ce que contenait le rapport que je viens de lire : la planète Delhiat est un monde qui produit une fleur qui ne s'est jamais adaptée ailleurs, et dont les graines procurent un état euphorisant, sans le moindre danger pour l'organisme. Cette drogue dont le nom est kilgur, même si le terme drogue est peut-être inapproprié, est très recherchée, en particulier sur les mondes où la vie est dure et nécessite la consommation d'un produit qui aide à en faire oublier quelque peu les vicissitudes parfois inhumaines. C'est pourquoi les Delhiants sont un peuple riche et envié.
– Je subodore une vilenie des Francs-Passeurs !
– Pas tout à fait. C'est plus compliqué que ça. Il est vrai que leur richesse attire beaucoup de convoitises, mais leur problème n'est pas là. Figure-toi, petit, que les Delhiants sont des humanoïdes d'origine ursidée, et que leur nature les oblige à hiberner un quart de l'année.
– Hiberner? Voilà qui n'est pas banal !
– Effectivement. Et c'est cette particularité qui est la cause de tous leurs tourments : pendant que la population hiberne, des pirates et des aventuriers en profitent pour mettre à sac leur monde, volant en toute impunité les demeures et les réserves de kilgur. Évidemment, les malheureux ont tenté de s'opposer à ces pillards en entourant leur planète de dispositifs anti-aériens automatiques, et en constituant quelques rares milices composées de Delhiants tenus éveillés sous l'effet de médicaments spécifiques fournis par les Arras. Mais lors de leur dernière hibernation, une flottille de pirates a réussi à percer les défenses et à décimer les maigres troupes qui les attendaient au sol. Ils ont tout saccagé, après avoir fait main basse sur tout ce qui représentait quelque valeur, et en particulier le kilgur qui était en stock.
– Je vois ça d'ici !
– Ils ont même enlevé un certain nombre d'individus, sans doute pour les vendre comme esclaves.
– Et moi qui croyais que l'esclavage avait été aboli depuis longtemps ! s'exclama le mulot-castor, mais dont l'œil assombri démentait la phrase ironique.
L'ancien empereur d'Arkonis lui répondit d'un pâle sourire et poursuivit :
– La prochaine période d'hibernation commence dans moins de trois semaines, et les Delhiants, après avoir vainement cherché une solution à leur problème, se sont tournés vers nous pour réclamer de l'aide.
– Aide que tu ne peux pas leur refuser !
– Il n'entre pas dans les fonctions de l'O.M.U. d'intervenir directement dans un conflit privé, et concernant de surcroît un monde situé hors de sa juridiction. Car la Constellation du Centaure est composée de systèmes solaires qui se sont fédérés et refusent à peu près tout contact avec l'extérieur. Mais comme tu l'as dit, je ne peux pas leur signifier une fin de non-recevoir, aussi j'ai pensé à une solution qui pourrait peut-être convenir. Pour cela, il me faudrait cependant faire intervenir des combattants qui n'auraient aucun lien avec l'O.M.U.
– J'ai compris pourquoi tu cherches Masas. Tu veux mettre les mercenaires carsaciens dans le coup ?
– Exact ! Et cela me permettrait de faire d'une pierre deux coups : d'une part répondre à la demande des Delhiants, et d'autre part savoir un peu ce qui se passe sur les mondes qui se sont fédérés.
– Parce que tu n'as pas d'agents là-bas ? !
– La Fédération est récente, et je ne désespère pas d'obtenir un jour un rapprochement avec l'O.M.U. Toutefois, pour y arriver, il ne faut pas commettre le moindre faux pas, et le risque de voir un de nos agents démasqué est trop grand. Je ne tiens pas à les prendre à rebrousse-poil, et mettre ainsi en péril tous les bénéfices des efforts diplomatiques déployés depuis quelques années.
– Oui, je vois. Mais je vais peut-être poser une question idiote : comment se fait-il que les Delhiants s'adressent à toi plutôt qu'aux membres de leur confédération ? Cela paraîtrait quand même plus logique.
– Tu as raison, et c'est bien ce qu'ils ont fait. Cependant, tous leurs interlocuteurs se sont apparemment défilés avec des arguments plus ou moins vaseux. Que veux-tu, comme je te le disais, la richesse de Delhiat indispose des envieux qui ne voient pas d'un trop mauvais œil les soucis des malheureux ursidés.
La sonnerie du communicateur interrompit ses explications.
– Oui ?
– Lord-Amiral ? Vous avez Masas Pavel en ligne.


Disponible sur Google Play

Nouveautés
---



> Toutes les nouveautés

Sites à visiter


Page de présentation d'André Borie sur Bdfi.net Site des Éditions de l'À Venir Site de Christian Martin Site de Christophe Huber Site de Aldor Site de Alexandre Site de Kaael Librivox.org Site de mario fecteau Musique classique et orchestrale Perry Rhodan, la plus grande série de science-fiction du monde ATLAN : Présentation Visitez le blog de Ka00: Herboriste

Publicité



Les Auteurs les plus lus


About - Achard - Ackerman - Ahikar- Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Anatole France- Andersen - Andreïev - Anonyme- Apollinaire - Aulnoy- Aulu gelle- Baillon - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Barrios - Baudelaire - Baure - Bazin - Beaumarchais- Beauvoir - Beecher stowe - Bellay - Beltran - Bergerat - Bible- Billot - Block - Bloy - Bohoussou - Boileau - Borie - Bosquet - Bossuet - Bourdaud - Bourget - Bouzou - Bove - Boylesve - Brontë - Bruant - Brunet - Burney - Canel - Catherine H- Chasles - Chateaubriand - Cheniti - Choderlos de Laclos - Chtchédrine - Cicéron- Claretie - Colet - Collectif- Collégiens de Fontenilles- Comtesse de ségur- Conan Doyle - Contes médiévaux- Coppee - Corneille - Cotard - Coudrier - Courteline - Cros - Cuomo - D´holbach- Dandurand - Daudet - De condorcet - De Heredia - De laveleye - De pawlowski - De renneville - De vesly - Del - Delattre - Des tilleuls - Desbordes Valmore - Deulin - Dickens - Diderot - Dionne - Domergue - Dostoïevski - Dumas - Dumas fils - Dumont - Dupire - Duruy - Eberhardt - Erckmann - Erckmann chatrian- Ésope- Fabre - Fedydurke - Fénelon- Féré - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flamant - Flat - Flaubert - Fleury - Florian - Forneret - Fourest - Alain-Fournier- Fredleborgne - FrihD - G@rp- Gaboriau- Galopin - Garot - Gaskell - Gautier - Gazoufer - Gehenot - Gogol - Gréville - Grimm - Gyp- Hache - Hawthorne - Hodja - Hoffmann- Homère- Houssaye - Huchon - Hugo - Ista - James - Jammes - Jost - Kardec - Kipling - La Fontaine - La rédaction- Lamartine - Lancourt - Le Braz - Le Rouge - Le Saint - Leblanc - Leclerc de Buffon - Leconte de Lisle - Leopardi - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- Lesage - Level - Lévêque - Lewis - London - Lorrain - Loti - Louÿs - Lycaon- M.B.- Machiavel - Madame de La Fayette- Madeleine - Mallarmé - Malot - Marivaux- Martin (fr) - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Maurière - Meer - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Mistral - Molière- Montaigne- Montesquieu- Moreau - Mouton - Musset - Musset - Nerincx - Nicloux - Nodier - Normand - Orain - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Polo - Pouchkine - Proust - Racine - Radcliffe - Rémy- Renard - Richepin - Rilke - Rimbaud - Rodenbach - Rollinat - Ronsard - Rosny_aîné - Rostand - Rousseau - Sachermasoch - Sade - Saint amand - Sainte beuve - Samain - Sand - Schnebelen - Scholl - Schwob - Scott - Sénèque- Shakespeare - Silion - Stendhal- Stevenson - Sue - Syhemalik- Thoreau - Tolstoï (L) - Toudouze - Traski - Trollope - Twain - Valery - Vallès - Vannereux - Verhaeren - Verlaine - Verne - Vicaire - Vigny - Villiers de l isle adam- Voltaire- Wharton - Wilde - Zola

--- Liste complète