general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu

Illustration: Pour l'abolition de la traite des Noirs - Société des amis des Noirs

Pour l'abolition de la traite des Noirs

(Version Intégrale)

Enregistrement : Librivox

Lu par Ezwa
Livre audio de 24min
Fichier Mp3 de 23,6 Mo


Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur




Adresse à l'assemblé nationale, pour l'abolition de la traite des Noirs

La Société des amis des Noirs est une association créée le 19 février 1788 qui avait pour but l'abolition immédiate de la traite des Noirs et non de l'esclavage; d'une part dans le souci de maintenir l'économie des colonies françaises, et d'autre part dans l'idée qu'avant d'accéder à la liberté, les Noirs devaient y être préparés, et donc éduqués. Cette association fut dirigée par Jacques Pierre Brissot et présidée par Étienne Clavière.

En 1789, cette société compte 141 membres, dont des personnalités telles que Condorcet, La Fayette, Étienne-Charles de Loménie de Brienne, l'abbé Henri Grégoire, le duc Dominique de La Rochefoucauld, Olympe de Gouges, Louis Monneron, Léger-Félicité Sonthonax et Jérôme Pétion de Villeneuve.

Entre 1789 et 1793, la Société des Amis des Noirs publie dans les journaux le Patriote français, L'Analyse des papiers anglais, Le Courrier de Provence, La Chronique de Paris.

Préoccupée par l'idéologie, elle n'eut pas d'efficacité pratique et rencontra la désapprobation d'autres sociétés abolitionnistes.

fr.wikipedia.org

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Sites à visiter


Librivox.org
Disponible sur Google Play

Nouveautés


Les Auteurs les plus lus