general data protection regulation Ce site Web utilise des cookies
Pour assurer une meilleure expérience à ses utilisateurs, réaliser des statistiques de visites, offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux, proposer des publicités ciblées.


Version pour personnes mal-voyantes ou non-voyantes
application sur Googleplay
Menu
Vous pouvez nous soutenir là : 👉 https://fr.tipeee.com/audiocite - Merci ❤❤❤

Illustration: Faustine et Julien (Tome 5) - Christina Schwab

Faustine et Julien (Tome 5)

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net
Publication : 2024-05-29

Lu par Christina
Livre audio de 8h18min
Fichier Zip de 305,3 Mo (il contient des mp3)


Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Signaler
une erreur
Commentaires
 



Tempera sur papier - Jean-Paul Schwab - Collection personnelle
Musique : Chap01 – Un bébé
Antonin Dvorjak – Symphony n°8 op. 88 - Europan archives - CC BY SA 3.0
Pixabay battements de coeur d’un fœtus gratuit sous licence pixabay
Jabbo Smith - Absolutely – European archives CC0 1.0 Universal
Chap03 – Ocracoke
Henri Lodge Temptation rag Interprété par B. Goodman – CC0 1.0 Universal
Chap05 – Premières approches
Pixabay Music box gratuit sous licence pixabay
Chap06 – Green Card
La sonothèque Moteur avion Joseph Sardin (gratuit)
Chap08 – Maternitude
Pixabay musique The way home gratuit sous licence pixabay
Chap09 – Dix-huit avril 1985
Ravel – Pavane pour une infante défunte – Interprétée par Markus Staab (domaine public)
Chap11 – Dommages collatéraux
Pixabay – The moon got tangled in the branches – Aleksey Chistilin (gratuit sous licence pixabay)
Chap13 – Transhumances
Georges Gershwin – Summertime – Interprétée par Ella Fitzgerald 1957 - CC0 1.0 Universal
Chap15 – Un baptême limousin
James Ensor (1860-1949), Valse caprice, lue par le logiciel open source MuseScore
Chap17 – Brave petit soldat
Dvorjak – Humoresque n°7 – Interprétée par Markus Staab (domaine public)
Chap18 – L’amour plus fort que la mort
Sammy Fain (musique) Irving Kahal (paroles) – I’ll be seeing you – Interprétée par Billie Holiday – 1944 – CC0 1.0 Universal
Chap20 – Métemphsycose
Pixabay – Sensual jazz – gratuit sous licence pixabay
Chap21 – Un jour après l’autre
Peer Gynt – Anitra’s dance – Musopen (domaine public)
Chap22 – Sur un petit air de liberté
Jean Omer – Rendez-vous in Lausanne – licence CC0 1.0 Universal
Chap24 – Retour au bercail
Duke Elllington – Blue rêverie – Interprété par Benny Goodman (domaine public)
Chap26 – Courage fuyons
James Ensor (1860-1949), Valse caprice, lue par le logiciel open source MuseScore
Chap27 – Le voyage en Chine
La sonothèque – Mer et vagues – Joseph Sardin (gratuit)
Chap28 – Atterrissage brutal
Victor Young – Gost of a chance – interprétée par Billie Holiday 1957 – licence cc nc
Chap31 – Une nouvelle vie
James Ensor (1860-1949), Valse caprice, lue par le logiciel open source MuseScore
Chap32 – Ô Solitude
Duke Ellington – Solitude – interprétée par Django Reinhardt – licence cc pd zero 1.0
Chap34 – Nouvelle donne
Leroy Anderson - Blue Tango 1951 – Interprète Markus Staab - Licence CC BY 3.0
Chap35 – Rideau
Pixabay - Sonnerie de téléphone - Mabel Amber – gratuit sous licence pixabay
Pixabay- ambulance – gratuit sous licence pixabay.
Antonin Dvorjak – Symphony n°8 op. 88 - Europan archives - CC BY SA 3.0


Le poupon qui remplissait son ventre allait remplir sa vie. Oui.
Fais de beaux rêves, Faustine !Il sera toujours temps de te réveiller.
Les douleurs de l’enfantement sont dites atroces. Certes.
Celles du désenchantement seront peut-être pires. Abrégeons là.
Les mots peuvent être obscènes. Pas les larmes.

p { line-height: 115%; margin-bottom: 0.25cm; background: transparent }a:link { color: #000080; text-decoration: underline }a:visited { color: #800000; text-decoration: underline }
Source: https://archive.org/details/5.-faustine-et-julien-e-book

Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY (attribution) NC (Pas d'utilisation commerciale).


Commentaires :


Message de Christina

Chère Véro,
Merci pour votre gentil message ! Je me dépêche, je me dépêche, mais les journées ne sont pas assez longues. Pour la version originale de Quelqu'un m'attendait quelque part, je ne l'ai pas encore lue. Mais c'est une version qui précède Faustine. Je trouvais mes trois premiers livres tellement mauvais que j'ai tout repris de zéro avec la saga des Faustine. Comme si le soleil raconte la vie après Faustine mais il a été écrit avant... compliqué n'est-ce pas ? c'est ainsi quand on a à faire à des amateurs (rires !).
A tout bientôt donc pour la suite et fin de Faustine. plus que 17 chapitres à corriger à ce jour !



Message de véro

chère Kristina.
en relisant les commentaires, je constate que vous demandez si j'ai lu comme si le soleil brillait partout? non, pas encore. j'avais commencé quand j'ai eu des problèmes d'ordinateur alors j'ai laissé tomber, mais comme ce livre est toujours disponible, dès que la saga des Faustine sera finie ainsi que celui dont vous parlez aussi, l'orinial si mes souvenirs sont bons, je m'y pencherai car, si c'est la suite, ce sera encore plus facile à comprendre.
à bientôt, au plaisir de vous retrouver dans le tome 6 il me tarde, une amie m'en a parlé un peu, elle l'a lu sur un autre site et me dit que c'est bien, alors tant mieux!
avec ma sincère amitié:
véro.


Message de Christina

Chère Véro, comment vous remercier ?
J'ai tellement hésité avant de poster ce tome 5 sur le site, craignant de faire du mal à des personnes qui avaient déjà bien assez de problèmes avec leur vue sans leur imposer en plus des tragédies. Mais vos réactions m'indiquent que j'avais tort de m'inquiéter. Effectivement le tome 6 annonce une renaissance. Tous les espoirs sont donc permis.
Pour mon livre Quelqu'un m'attendait quelque part, il s'agit de la deuxième version. par ordre chronologique. L'orignal n'a pas été imprimé ainsi et je vais donc me permettre de le lire quand j'en aurai terminé avec la saga des Faustine. C'était mon tout premier livre, mon bébé en quelque sorte et malgré ses très nombreuses imperfections, je l'aime beaucoup.
Je ne sais pas si vous avez lu : Comme si le soleil brillait partout ? Si ce n'est pas le cas, tant mieux, car c'est la suite de la saga des Faustine et ça serait mieux de lire dans l'ordre. En toute amitié, merci encore pour votre magnifique message.


Message de véro

chère amie Kristina.
j'ai encore écouté ce tome 5 et trouvé aussi quelqu'un m'attendait quelque part que vous avez publié et qui a été lu par Sabine en 2017 alors là, j'ai bien compris que c'était de votre vie qu'il s'agissait, que c'était votre journal certainement car vous avez noté scrupuleusement ce que vous avez ressenti, enfin l'histoire de Faustine est bien plus détaillée. merci beaucoup pour les musiques, heureusement qu'elles sont présentes pour donner comme une illustration aux passages dont vous nous parlez. j'ajouterai que vous êtes courageuse de lire ce que vous avez écrit, on voit bien que vous avez de l'affection pour les personnes handicapées de la vue, enfin les personnes handicapées tout court, j'en suis profondément touchée car en effet, la cicatrice ne se fermera jamais. je n'ai pas vécu tout à fait les mêmes choses que ce que vous nous confiez mais ma vie n'a pas été de tout repos non plus, on dirait que par moments c'est trop calme, un événement survient, les larmes sont de nouveau de retour en ne réussissant pas à couler pourtant. ce tome 5 les a dégagées, me permettant de prendre en même temps une grande décision compliquée que je remettais tout le temps au lendemain mais on sait bien que demain se suffit toujours à lui-même, alors c'est surtout pavane pour une infante défunte qui m'a été utile pour remettre le problème en question. oui, ce livre, je le garderai car c'est un travail important que vous avez fait sur votre vie, ce qui me fait espérer que tout va bien maintenant.
à bientôt pour le tome 6 et bonne continuation:
véro, très heureuse de vous dire que tout ce que vous avez écrit me plaît beaucoup. continuez, je vous y encourage.


Message de Christina

Chère Fanchon,
Merci infiniment pour vos mots. Je craignais que vous soyez dissuadée dans votre écoute après le commentaire de Véro mais je vois que ce n'est pas le cas et j'en suis très heureuse. Vous avez si bien synthétiser mes propos, je me sens vraiment comprise et gonflée à bloc pour la suite. Le tome 6 est en préparation, plus que 20 chapitres sur 37 à corriger, j'espère qu'il répondra à vos attentes... (mais je suis sûre que oui :))))


Message de Fanchon

Bonjour Christina, bravo et merci pour ce magnifique roman qui m'a bouleversé puisqu'il entre en résonance avec mon histoire familiale. J"ai pris tout le temps nécessaire pour découvrir ce tome 5, le chagrin s'estompe mais il ne faut pas trop toucher à la cicatrice!!. Faustine est bien jeune pour affronter cette épreuve mais elle est aussi très courageuse et combative malgré ses failles. Maxime comme beaucoup d'hommes a du mal à trouver les mots justes et le bon tempo mais son chagrin est tout aussi grand.Vous avez su trouver les mots justes pour exprimer cette descente aux enfers et cette difficulté à en sortir.Félicitations également pour la mise en musique, bravo pour tout ce travail qui sublime les mots. Au plaisir de vous retrouver dans le prochain tome, Faustine vaincra ses démons, c'est une warrior, je lui fais confiance.



Message de Christina

Chère Fanchon,
Merci pour vos mots. Je connais peu de gens sur cette planète qui n'ont pas vécu un drame un jour ou l'autre. Ce que je sais c'est que beaucoup se retrouvent dans les histoires de Faustine et que, comme pour Véro, le simple fait de partager et de savoir que l'on n'est pas seul(e) agit comme une sorte de pansement. Mon tome 5 a un impact émotionnel très important, certes, mais il aboutit à une certaine forme de résilience. En même temps, il vous parle de toute une époque. à très bientôt et bonne écoute !



Message de Fanchon

Bonjour Christina, merci pour ce tome 5 que je vais découvrir ce weekend. Véro"la bavarde" comme elle se décrit a levé un coin du voile, j'espère ne pas être trop émue lors de cette écoute car je crois comprendre que Faustine va vivre un drame terrible. A bientôt, bon weekend.


Message de Christina

Chère Véro,
A vous lire, que d'émotions ! Vous venez de justifier 8 années de ma vie et donner tout son vrai sens à mon travail. Je vous suis infiniment reconnaissante d'avoir su me le dire si bien avec ces mots à vous. Le tome six "La renaissance de Faustine" est à mi-parcours.... il faut encore un peu de patience, mais rien qu'au vu du titre, vous aurez déjà deviné le dénouement.
Avec toute mon amitié, merci encore !



Message de véro

chère Kristina, décidément vous allez dire que cette véro n'a jamais fini de bavarder, pourtant c'est plus fort que tout.
venant de terminer la lecture du tome 5 tristement car la fin... mon dieu! quelle fin! souhaitons que le tome 6 finira la saga dans de meilleures conditions pour la pauvre Faustine qui mérite d'être consolée et aimée. en effet, quand on est passées par de telles catastrophes, ce qui lui arrive ne laisse personne indifférent, aucun lecteur, aucune lectrice. maman a vécu à peu près ce qu'elle a eu à la fin mais c'était quand même différent. si je devais raconter ce que j'ai vécu, je le ferai peut-être un jour, ce serait par moments comme pour Faustine, enfin je peux vous dire que j'ai beaucoup pleuré et que de temps en temps, les larmes sont les bienvenues quand nous rencontrons des difficultés qui peuvent nous paraître difficile à surmonter. pleurer soulage et là en effet, j'ai pu libérer beaucoup de choses qui encombraient mon esprit par l'intermédiaire de ce tome 5 qui m'a rappelé le deuil difficile qu'on ne fait jamais vraiment. perdre un enfant, je crois que, pour une mère, c'est la pire des horreurs. la foi nous aide heureusement quand on l'a, du moins.
merci, vous m'avez comblée personnellement.


Message de Christina

Chère Véro,
Votre commentaire m'émeut profondément. Quand on s'expose au partage de sa vie et de ses expériences, on ne sait pas toujours comment cela sera accueilli et surtout on a peur de réouvrir chez les autres d'anciennes cicatrices pas toujours bien refermées. Mais je devrais savoir que ce tome 5 serait bien accepté. Les témoignages n'ont pas manqué et très souvent masculins, paradoxalement. Comme quoi, on ne peut jamais savoir. Merci encore pour votre fidélité et votre amitié que je vous retourne tout aussi sincèrement.
Christina


Message de véro

chère Kristina, c'est encore véro la bavarde.
en effet, ce tome 5 ne laisse personne indifférent, surtout moi qui suis hypersensible alors vous imaginez mes larmes, surtout en apprenant ce qui arrive au petit bien sûr, mais chut! laissons les autres découvrir.
encore merci pour tout votre travail car ce n'est pas évident, mais c'est vrai, l'amour peut devenir plus fort que la mort. courage surtout:
véro.


Message de Christina

Chère Véro,
Votre message ne saurait me faire plus plaisir. C'est vrai que j'ai reçu beaucoup de bon retours pour mon travail, mais je ne suis pas encore blasée! et chaque nouveau commentaire est un très beau cadeau. Ce tome 5 est vraiment très intense en émotions, il ne laisse pas indifférent.
je vous souhaite une bonne écoute, à très bientôt !
Bien amicalement !


Message de véro

chère Kristina.
que je suis contente! je viens de trouver ce cinquième tome que je vais dévorer comme vous pensez, n'ayant pas pu attendre de le trouver la semaine prochaine dans la newsletter que chaque lecteur abonné reçoit. je sens que je vais adorer, n'ayant pas oublié la fin du tome 4 comme si j'avais laissé ma conversation avec Faustine hier seulement pour la reprendre aujourd'hui. elle va encore nous raconter ses joies et ses peines, surtout ses peines d'après le résumé que je viens de lire, mais ainsi est notre vie n'est-ce pas? qui ne galère pas sur cette terre? enfin comme elle est courageuse, elle garde certainement le moral. je voulais ajouter que j'aime vos livres, tout ce que vous avez écrit, que vous nous avez proposé, m'intéresse alors vous pouvez en être sûre, quand j'aurai fini ce livre, je reviendrai vous en parler.
véro avec mon amitié sincère.


Ajouter un commentaire



Tous les commentaires sont bienvenus, bienveillants ou critiques (mais constructifs), sauf ceux qui mettraient en concurrence les donneurs de voix entre eux. Le cas échéant, ceux-là ne seraient pas publiés.

Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés



> Toutes les nouveautés

SOUTENEZ-NOUS


Soutenez nous sur typeee

Les Auteurs les plus lus


Abrantès - Achard - Ackermann - Ahikar- Aicard - Aimard - ALAIN- Alberny - Allais - Andersen - Anonyme- Apollinaire - Arène - Assollant - Aubry - Audebrand - Audoux - Aulnoy - Austen - Aycard - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Barbusse - Baudelaire - Bazin - Beauvoir - Beecher stowe - Bégonia ´´lili´´ - Bellême - Beltran - Bentzon - Bergerat - Bernard - Bernède - Bernhardt - Berthoud - Bible- Bizet - Blasco ibanez - Bleue- Boccace- Borie - Bourget - Boussenard - Boutet - Bove - Boylesve - Brada- Braddon - Bringer - Brontë - Bruant - Brussolo - Burney - Cabanès - Cabot - Casanova- Cervantes - Césanne - Cézembre - Chancel - Charasse - Chateaubriand - Chevalier à la Rose- Claretie - Claryssandre- Colet - Comtesse de ségur- Conan Doyle - Coppee - Coppée - Corday - Corneille - Courteline - Darrig - Daudet - Daumal - De nerval - De renneville - De staël - De vesly - Decarreau - Del - Delarue mardrus - Delattre - Delly- Delorme - Demercastel - Desbordes Valmore - Dickens - Diderot - Dionne - Dostoïevski - Dourliac - Du boisgobey - Du gouezou vraz - Dumas - Dumas fils - Duruy - Duvernois - Eberhardt - Esquiros - Essarts - Faguet - Fée - Fénice- Féré - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flat - Flaubert- Fontaine - Forbin - Alain-Fournier- France - Frapié - Funck Brentano - G@rp- Gaboriau- Gaboriau - Galopin - Gautier - Geffroy - Géode am- Géod´am- Girardin - Gorki - Gréville - Grimm - Guimet - Gyp- Hardy - Hawthorne - Hoffmann - Homère- Houssaye - Huc - Huchon - Hugo - Irving - Jaloux - James - Janin - Kipling - La bruyère - La Fontaine - Lacroix - Lamartine - Larguier - Lavisse et rambaud- Le Braz - Le Rouge - Leblanc - Leconte de Lisle - Lemaître - Leopardi - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- Lesclide - Level - Lichtenberger - London - Lorrain - Loti - Louÿs - Lycaon- Lys - Machiavel - Madeleine - Magog - Maizeroy - Malcor - Mallarmé - Malot - Mangeot - Margueritte - Marmier - Martin (qc) - Mason - Maturin - Maupassant - Mérimée - Mervez- Meyronein - Michelet - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Moinaux - Molière- Montesquieu- Mortier - Moselli - Musset - Naïmi - Nerval - Orain - Orczy - Ourgant - Pacherie - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Ponson du terrail - Pouchkine - Proust - Pucciano - Pujol - Racine - Radcliffe - Ramuz - Reclus - Renard - Richard - Rilke - Rimbaud - Robert - Rochefort - Ronsard - Rosny aîné - Rosny_aîné - Rostand - Rousseau - Sacher masoch - Sade - Saint victor - Sainte beuve - Sand - Sazie - Scholl - Schwab - Schwob - Scott - Shakespeare - Silion - Silvestre - Steel - Stendhal- Stevenson - Sue - Suétone- T. combe- Tchekhov - Theuriet - Thoreau - Tolstoï (L) - Tourgueniev - Trollope - Twain - Valéry - Vallès - Van offel - Vannereux - Verlaine - Verne - Vidocq - Villiers de l´isle adam- Voltaire- Voragine - Weil - Wells - Wharton - Wilde - Wilkie Collins- Zaccone - Zola Zweig -

--- Liste complète