Version pour mal voyants
Menu

Illustration: Jack et le haricot magique - Anonyme

Jack et le haricot magique

(Version Intégrale)

Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Sabine
Livre audio de 07min
Fichier mp3 de 6,3 Mo

2425 - Téléchargements - Dernier décompte le 15.08.17




Télécharger
(clic droit "enregistrer sous")
Lien Torrent
Peer to peer
Inviter
un(e) ami(e)
Signaler
une erreur
Commentaires
 




Musique : Waltz - Tschikovsky Op. 40; divertimento; danse macabre; http://incompetech.com/
Illustration de Walter Crane (1845-1915) : Jack échange sa vache contre des haricots.


Jack et le haricot magique

Conte traditionnel anglais

Il était une fois une pauvre veuve qui vivait avec son fils Jack.

Un jour qu'ils avaient très faim, la mère dit à son garçon d'aller vendre

leur vache qui ne donnait plus de lait.

S'en allant au marché, Jack rencontra un étrange personnage qui lui

dit " Donne-moi ta vache et ces cinq haricots seront à toi.

- Vous vous moquez de moi ! s'écria Jack. J'en veux au moins dix

pièces d'argent !

- Ces haricots sont magiques. Si tu les plantes, en une nuit ils

pousseront jusqu'au ciel.

- Jusqu'au ciel ! " répéta Jack.

À l'idée de posséder une plante magique, Jack accepta.

De retour chez lui, sa mère se mit en colère.

" Es-tu fou, mon fils ? Comment as-tu pu échanger notre vache

contre cinq petits haricots ? C'est de l'argent qu'il nous fallait et non

des haricots ! "

Tout à sa colère, elle jeta les graines par la fenêtre et envoya Jack se

coucher.

Le lendemain matin, Jack s'aperçut que, pendant la nuit, une

immense plante avait poussé devant la fenêtre jusqu'à se perdre

dans les nuages. Il se dit que ses haricots étaient vraiment magiques.

Sans hésiter, il commença à escalader le haricot géant. De branche

en branche, de feuille en feuille, il grimpa jusqu'au ciel. Tout en haut,

il découvrit un château qui semblait flotter sur les nuages. Il s'en

approcha et frappa à la porte. Une très vieille femme lui ouvrit. " Que

fais-tu là ? lui demanda-t-elle.

- Je me suis perdu et j'ai faim, dit Jack.

- Entre si tu veux, je te donnerai un peu de mon lait, mais prends

garde car mon mari est un ogre très cruel. S'il arrive, cache-toi bien

vite ! "

Jack venait à peine de finir son bol qu'il entendit la porte grincer et

une grosse voix s'écrier

" Ça sent la chair fraîche ici ! "

Jack se précipita dans le four pour s'y cacher.

" Des enfants sont entrés dans mon château, continua l'ogre.

- Non point, mon cher mari, vous croyez toujours sentir des enfants.

Tenez, croquez plutôt ce bon gigot. "

L'ogre se tut et dévora son repas, avec appétit.

Comme il était très riche et très avare, il compta ensuite ses pièces

d'or. Puis, se sentant fatigué, il finit par s'endormir.

Jack sortit doucement de sa cachette, remplit une bourse de pièces

et s'échappa.

Il retourna au plus vite auprès de sa mère qui s'inquiétait beaucoup

et lui dit

" Ne pleure pas. Regarde plutôt ce que je t'ai rapporté ! Tu vois, les

haricots étaient bel et bien magiques. "

Jack lui raconta alors toute l'histoire.

La veuve remercia le ciel de lui avoir donné un fils si habile.

Tous deux vécurent des jours heureux grâce aux pièces d'or de

l'ogre. Au bout de quelques mois, il n'y eut plus de pièces dans la

bourse. Jack décida de retourner au château. De branche en

branche, de feuille en feuille, il grimpa à nouveau jusqu'au sommet

du haricot géant.

Cette fois-ci, il se faufila par une fenêtre ouverte sans être vu et se

cacha encore dans le four.

L'ogre arriva avec une poule dans les bras. Il la posa sur la table et

tout se passa comme la première fois.

Alors que l'ogre s'était assoupi, Jack vit que la poule pondait des

oeufs en or. Il sortit de sa cachette et s'en empara. Mais la poule

caqueta et l'ogre se réveilla.

" Au voleur ! Au voleur ! " criait l'ogre, mais Jack était rapide et il

réussit à se sauver.

J Sa mère l'attendait au pied du haricot et lui dit

" N'as-tu volé que cette pauvre poule à dix sous ?

- Attends un peu et tu ne seras pas déçue. "

Il posa la poule sur la table et celle-ci ne tarda pas à pondre un bel

oeuf tout en or. La veuve remercia le ciel de lui avoir donné un fils si

habile. Tous deux vécurent des jours heureux grâce à la poule et à

ses oeufs.

Je Pourtant, au fil des mois, Jack se sentait de plus en plus triste. Rien ni

personne ne pouvait lui tirer un sourire. La visite d'amis, la venue de

saltimbanques n'y faisaient rien. Jack s'ennuyait et n'avait qu'une

envie : retourner, une fois encore, dans le château de l'ogre. Jack

escalada le haricot géant. Cette fois-ci, il entra par la porte qui était

restée entrouverte et se cacha dans un grand chaudron.e

Je lis a L'ogre arriva et tout se passa comme à l'habitude. Pourtant, ce jourlà,

l'ogre ne parvenait pas à trouver le sommeil. Il alla chercher une

harpe en or qui jouait et chantait sans même la toucher. Au son de

la douce musique, l'ogre s'endormit. Jack sortit de sa cachette sans

bruit et déroba la harpe qui se mit à crier : " Maître, mon bon maître,

réveille-toi, voilà qu'on me vole. "

L' ogre poursuivit l'enfant mais Jack fut, une fois encore, le plus

rapide. Il se précipita dans les branches du haricot géant et, de

feuille en feuille, arriva jusqu'à terre. " Regarde ce que ai apporté "

cria-t-il à sa mère.us

Soudain, un bruit énorme se fit entendre : l'ogre, toujours à la

poursuite de Jack, descendait le long de la tige. Jack s'empara

d'une hache et abattit le haricot géant. La plante s'écroula et

écrasa l'ogre dans sa chute.

Désormais, Jack ne pouvait plus escalader la tige mais il avait eu si

peur qu'il n'en avait plus vraiment envie. Grâce aux oeufs d'or et à la

 

harpe, sa mère et lui vécurent à jamais heureux.

Cet enregistrement est mis à disposition sous la Licence art libre. Licence Art Libre
Cet enregistrement est mis à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License


Commentaires :


Message de les baous

débit de paroles bon, conte agréable à écouter.


Message de Anonyme

Qui sont ses amis a jack


Message de En

Bien


Ajouter un commentaire



(Pas de liens ni de code s.v.p)
Pseudo :




Disponible sur Google Play

Nouveautés
---



> Toutes les nouveautés

Sites à visiter


Site de sabine

Publicité



Les Auteurs les plus lus


Achard - Ackerman - Ahikar- Aicard - Aimard - Allais - Amnesty International- Anatole France- Andersen - Andreïev - Anonyme- Apollinaire - Audoux - Aulnoy- Aulu gelle- Baillon - Balzac - Banville - Barbey d aurevilly - Barrios - Baudelaire - Baure - Bazin - Beaumarchais- Beecher stowe - Bellay - Beltran - Bergerat - Bible- Billot - Block - Bloy - Bohoussou - Boileau - Borie - Bosquet - Bossuet - Bourdaud - Bourget - Bouzou - Boylesve - Brontë - Bruant - Brunet - Burney - Canel - Catherine H- Chasles - Chateaubriand - Cheniti - Choderlos de Laclos - Chtchédrine - Cicéron- Claretie - Colet - Collectif- Collégiens de Fontenilles- Comtesse de ségur- Conan Doyle - Contes médiévaux- Coppee - Corneille - Cotard - Coudrier - Courteline - Cros - Cuomo - D´holbach- Dandurand - Daudet - De condorcet - De Heredia - De laveleye - De pawlowski - De renneville - De vesly - Del - Delattre - Des tilleuls - Desbordes Valmore - Deulin - Dickens - Diderot - Dionne - Domergue - Dostoïevski - Dumas - Dumas fils - Dumont - Dupire - Eberhardt - Erckmann - Erckmann chatrian- Ésope- Fabre - Fedydurke - Fénelon- Féré - Feuillet - Féval - Feydeau - Filiatreault - Flamant - Flat - Flaubert - Fleury - Florian - Forneret - Fourest - Alain-Fournier- Fredleborgne - FrihD - G@rp- Gaboriau- Galopin - Garot - Gaskell - Gautier - Gazoufer - Gehenot - Gogol - Gréville - Grimm - Hache - Hawthorne - Hodja - Hoffmann- Homère- Huchon - Hugo - James - Jammes - Jost - Kardec - Kipling - La Fontaine - La rédaction- Lamartine - Lancourt - Le Braz - Le Rouge - Le Saint - Leblanc - Leclerc de Buffon - Leconte de Lisle - Leprince de Beaumont - Lermina - Leroux - Les 1001 nuits- Lesage - Level - Lévêque - Lewis - London - Lorrain - Loti - Louÿs - Lycaon- M.B.- Machiavel - Madame de La Fayette- Madeleine - Mallarmé - Malot - Marivaux- Martin (fr) - Martin (qc) - Maturin - Maupassant - Maurière - Meer - Mérimée - Miguel de Cervantes- Milosz - Mirbeau - Mistral - Molière- Montaigne- Montesquieu- Moreau - Mouton - Musset - Musset - Nerincx - Nodier - Normand - Orain - Pavie - Pergaud - Perrault - Poe - Polo - Pouchkine - Proust - Racine - Radcliffe - Rémy- Renard - Richepin - Rilke - Rimbaud - Rodenbach - Rollinat - Ronsard - Rosny_aîné - Rostand - Rousseau - Sachermasoch - Sade - Saint amand - Sainte beuve - Samain - Sand - Schnebelen - Scholl - Schwob - Scott - Sénèque- Shakespeare - Silion - Stendhal- Stevenson - Sue - Syhemalik- Tchekhov - Thoreau - Tolstoï (L) - Toudouze - Tourgueniev - Traski - Twain - Valery - Vallès - Vannereux - Verhaeren - Verlaine - Verne - Vicaire - Vigny - Villiers de l isle adam- Voltaire- Wharton - Wilde - Zola

--- Liste complète